Une personne sur quatre aura des problèmes d’audition en 2050, selon l’OMS - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Une personne sur quatre aura des problèmes d’audition en 2050, selon l’OMS

Partager

Une personne sur quatre aura des problèmes d’audition en 2050, selon l’OMS



AGM/     Près de 2,5 milliards de personnes dans le monde, soit une personne sur quatre, souffriront de problèmes d'audition en 2050, selon un rapport de l'OMS publié mardi 2 mars, qui souligne «la nécessité d'intensifier rapidement la prévention et le traitement de la perte auditive», d’après le site Huffingtonpost.


Ainsi, dans un communiqué de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), au moins 700 millions de ces personnes devront avoir accès aux soins de l'oreille et de l'ouïe et aux autres services de rééducation. En ce qui concerne les enfants, près de 60% des pertes auditives peuvent être évitées grâce à la vaccination contre la rubéole et la méningite, l'amélioration des soins maternels et néonatals ou le dépistage et la prise en charge précoce de l'otite moyenne, indique ce premier rapport mondial de l'Organisation sur l'audition.


Quelles en sont les causes ?

Les adultes perdent leur audition pour de nombreuses raisons, mais les plus courantes sont l'exposition prolongée au bruit et le vieillissement naturel. Mais cela peut-être également dû à une infection de l’oreille, une prédisposition génétique, un traumatisme crânien et certains médicaments. Lorsque l'oreille ne fonctionne pas correctement, le cerveau ne reçoit pas de sons à interpréter.


Selon Phonak, la perte auditive chez les enfants peut être congénitale (présente à la naissance) ou acquise (présente après la naissance). Environ 50 % des cas de perte auditive congénitale sont dus à des facteurs génétiques. Les causes congénitales de perte auditive qui ne sont pas de nature héréditaire incluent :

  • Maladies
  • Infections prénatales
  • Utilisation de médicaments ototoxiques, de drogue ou d’alcool
  • Naissance prématurée
  • Autres complications à la naissance

 

Selon l’OMS, le manque d'informations claires sur ces troubles et la stigmatisation de ceux qui en souffrent «limitent souvent l'accès aux soins». L'organisation insiste sur la nécessité de mettre en place des dépistages «à des moments stratégiques de la vie» et rappelle que la plupart des maladies de l'oreille peuvent guérir avec un traitement médical ou chirurgical. Et si la perte auditive est irréversible, la rééducation, les appareils auditifs et les implants cochléaires restent « efficaces ».


D’après Figaro, le rapport  met en évidence un manque cruel d'ORL et d'audiologues dans les pays à faible revenu, il note également une «répartition inégale» des spécialistes dans ceux qui en sont bien pourvus. L'OMS invite donc les Etats à élargir l'accès aux services de soins de l'oreille et de l'audition. Un investissement rentable puisque « les gouvernements peuvent espérer un retour sur investissement de près de 16 dollars pour chaque dollar investi ».


Penda Djigo/AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here