EDITORIAL : LA GEOMATIQUE : OUTIL AU CŒUR DES DECISIONS STRATEGIQUES - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

EDITORIAL : LA GEOMATIQUE : OUTIL AU CŒUR DES DECISIONS STRATEGIQUES

Partager

EDITORIAL : LA GEOMATIQUE : OUTIL AU CŒUR DES DECISIONS STRATEGIQUES


Par Gilles TOUNSI


Le mot géomatique est formé du préfixe -géo- : la Terre venant du diminutif de géographie et du suffixe -matique- provenant d'informatique. Cette discipline désigne l'ensemble des utilisations techniques de l'informatique par la géographie ou l'analyse et le traitement des données spatiales assistés par ordinateur. Elle intègre un champ de pratiques et de savoirs qui encapsule d'autres disciplines: topographie, géodésie, cartographie, topométrie, mathématiques, physique, informatique, photogrammétrie, etc.


La géomatique s'appuie sur la géographie (espace/territoire/centres/périphérie /localisation/acteurs...) et créé l'information géographique à référence spatiale reliée à l’acquisition, au stockage, au traitement et à la diffusion.


Le métier de géomaticien a connu des « déclinaisons » depuis la première utilisation du mot « géomatique » par le Géomètre-Photogrammètre Bernard Dubuisson à la fin des années 60, l'une des déclinaisons est le « Spécialiste de l'Information Géographique » préférée à celui de SIGISTE (Spécialiste des SIG -Systèmes d'Information Géographique-). La géomatique va s'implanter ensuite au Canada au début des années 80 pour se propager aux Etats-Unis avant de revenir en France dans les années 90 et en Afrique dans les années 2000. Au cours de son « tourisme linguistique », marqué par l’invention des systèmes de positionnement par satellites avec le GPS (USA), GLONASS (Russie), BEIDOU (Chine), Galileo (Union Européenne) et le développement de l’informatique par l’apparition des micro-ordinateurs dans les années 80-90, plusieurs logiciels libres et gratuits vont de plus en plus être facilement accessibles (QGIS, Orfeo Toolbox, PostgreSQL, Mapserver...) aux côtés des logiciels commerciaux (ESRI, Mapinfo, ERDAS, ENVI ...). Ces logiciels appelés SIG permettent d’acquérir, de gérer, de traiter et de restituer des données géographiques sous forme de plans et de cartes thématiques.

L'application de la géomatique passe par l'utilisation d'outils informatiques que l'on nomme les SIG. La géomatique étant donc liée aux SIG est adoptée dans plusieurs domaines d’activités tels que l'agriculture, l'hydrologie, la foresterie, le transport, le tourisme, le géomarketing, la sécurité, la démographie, l'aménagement du territoire, la santé publique, la prévention des risques naturels, la gestion des ressources naturelles et de plus en plus l'humanitaire avec les services comme OpenStreetMap, Google Maps et surtout Google Earth pour la représentation de la planète entière et de ses phénomènes sous la forme 3D.


Alors que la maîtrise des outils de la géomatique est aujourd’hui un fait pour les occidentaux, qui les utilisent pour prendre les décisions stratégiques et opérationnelles, les africains ne les ont pas encore totalement intégré dans leurs prises de décisions. L’appropriation de la géomatique permettrait ainsi d’affiner les décisions relatives aux domaines ci-dessus cités, du fait qu’elle conduit à la représentation, la modélisation, l'intégration, l'analyse et la visualisation de données géographiques.


L’appropriation de ces outils par les africains, passe par la formation et la sensibilisation des décideurs en présentant à ces derniers le bien-fondé des produits et des services dérivés de l'utilisation de la géomatique. Des unités de formation en géomatique ont été introduites depuis une dizaine d'années dans les cursus universitaires d'une part et d’autre part, des unités de traitements de l'information géographique ont été également mises sur pied dans les municipalités, les administrations publiques et les Organisations Internationales.


La géomatique est donc l’outil par excellence d’aide à la décision, du fait qu’elle intègre entre autre, la cartographie et le Webmapping. Vivement que les africains se l’approprie et l’intègre sans exception, dans tous les secteurs d’activité.


Lire la newsletter AGM N°12


AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here