Les Gros Avantages de l’Agriculture Urbaine - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Les Gros Avantages de l’Agriculture Urbaine

Partager

Les Gros Avantages de l’Agriculture Urbaine



AGM/      La croissance rapide des villes dans le monde en développement met à rude épreuve les systèmes d'approvisionnement alimentaire urbains. L'agriculture qui comprend l'horticulture, l'élevage, la pêche, la sylviculture, et la production fourragère et laitière s'étend de plus en plus aux villes. L'agriculture urbaine et périurbaine (AUP) fournit des aliments frais, génère des emplois, recycle les déchets urbains, crée des ceintures vertes, et renforce la résilience des villes face au changement climatique. En milieu urbain, certaines contraintes et questions spécifiques doivent être abordées, comme le manque d'accès à l'eau et aux autres ressources productives.


L'agriculture urbaine consiste en la production de denrées alimentaires au sein des villes. Les cours, les toits ou même des espaces publics peuvent être utilisés pour produire des denrées de base telles que les tomates, les patates, les haricots ainsi que des herbes aromatiques et des épices (pisciculture également). L'agriculture urbaine présente plusieurs avantages plus ou moins perceptibles.


Ainsi, elle permet de créer des commerces dans les communautés ainsi que des compléments de revenus (et d'approvisionnement en aliments) pour la famille. Elle permet également de réduire les coûts de récupération des déchets mais surtout ceux des transports. En dépit de ses avantages économiques, il faut dire qu’elle regorge en elle un bienfait écologique.


Écologiquement, elle réduit la pollution atmosphérique ainsi que les émissions en CO2 et en carbone. Elle améliore la qualité des sols et permet la réduction des transports ainsi que des emballages. Certains déchets organiques sont alors recyclés. L'agriculture urbaine permet également de sensibiliser le public à l'environnement. Aussi en adoptant cela, les échanges intergénérationnels et interculturels se créent.


LES HORIZONS révèle que l’agriculture urbaine est pratiquée par 800 millions de personnes dans le monde et de nombreuses villes y investissent. C’est le cas de la ville de Paris qui compte libérer à minima 30 hectares pour l’agriculture urbaine. Aussi, dans la ville Paris, la plus grande ferme urbaine qui ouvrira bientôt est ainsi censée produire 50 tonnes d’aliments par an pour 7 000 m2 de surface. Ailleurs, à Cuba, on estime que l’agriculture urbaine a permis de produire 1,2 millions de tonnes de légumes et herbes aromatiques en 2013, soit environ 50% de la consommation de ces aliments en zone urbaine.


BON A SAVOIR…

Il faut savoir que tout type de surface est utilisable pour cela. Il n’y a pas de champs dans les villes mais elles possèdent toutes de grands espaces qui peuvent être aménagés.


Les toits des bâtiments, les terrasses, les cours de récréation dans les écoles, les caves, les parcs et les jardins sont les plus prisés. Mais en vérité, n’importe quel trottoir pourrait même faire l’affaire.


KENGUE Cindy

Journaliste Stagiaire/AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here