Journée Mondiale de l’Obésité célébrée le 04 Mars - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Journée Mondiale de l’Obésité célébrée le 04 Mars

Partager

Journée Mondiale de l’Obésité célébrée le 04 Mars



AGM/     Depuis 2010, date de la création de la journée européenne de lutte contre l'obésité, plusieurs journées (nationales, européennes, ...) traitant de l'obésité coexistaient. A partir de 2020, bonne nouvelle, les forces se sont unies et il y a désormais une journée mondiale de l'obésité, selon le site Journéemondiale.


Cette mobilisation apporte une réponse mondiale à une maladie qui gagne du terrain partout sur la planète.


L'obésité qu’est-ce que c’est ?

L’obésité est définie habituellement comme un excès important de poids par augmentation de la masse graisseuse d'un individu.


Elle est aussi un facteur de risque majeur de maladies chroniques telles que le diabète ou l’hypertension artérielle qui augmente également le risque de maladies cardiovasculaires. Les répercussions psychologiques (mal-être, dépression) sont également conséquentes pour les personnes souffrant d’obésité sévère.


Selon l'OMS, on peut définir l'obésité d'une personne en fonction de son IMC (indice de masse corporelle) en divisant son poids (exprimé en kg) par sa taille au carré (exprimée en m²).


A titre d'exemple, une personne mesurant 1,80 m et pesant 78 kg aura un IMC de 24.07


Même si l'IMC nécessite d'être ensuite apprécié suivant le sexe et l'âge de l'individu, on pourra tout de même utiliser la grille d'auto-évaluation suivante:

maigre

IMC < 18.5

normal

IMC entre 18.5 et 25

en surpoids

IMC entre 25 et 30

obèse

IMC > 30

 

L’obésité concernerait actuellement 2 milliards de personnes de plus de 20 ans dans le monde entier et 4 millions de personnes atteintes d’obésité en meurent, chaque année.


Il s'agit d'un véritable fléau pour l’OMS, qui n’hésite pas à parler d'épidémie mondiale.


Parmi les mesures concrètes proposées, on retrouve l'amélioration de l'étiquetage dit "nutritionnel" sur les aliments issus de l'industrie alimentaire, la diminution de la teneur en sucres dans les boissons non alcoolisées, la réduction drastique des teneurs en sel dans les plats préparés et l'abandon des acides gras utilisés dans l’industrie agroalimentaire.


D’après worldobesityday, les conséquences médicales de l'obésité coûteront plus de 1 000 milliards de dollars d'ici 2025. Tandis que, les personnes vivant avec l'obésité ont deux fois plus de chances d'être hospitalisées si le test COVID-19 est positif. Et l'obésité infantile devrait augmenter de 60 % au cours de la prochaine décennie, pour atteindre 250 millions d'ici 2030.


Cette pathologie cause indirectement la mort de 180 000 personnes par an. Passé un certain stade, l’obésité peut favoriser l’apparition de dix-huit autres maladies. Parmi les complications les plus fréquentes, on peut citer le diabète de type 2 dans près de la moitié des cas, les maladies cardiaques ou respiratoires mais aussi un risque de cancer multiplié par sept.


Quelles sont les causes de l’Obésité ?

Les causes de l’obésité sont nombreuses et variées : une alimentation grasse et trop sucrée, le manque d'activité physique, la sédentarité, la pollution, des perturbateurs endocriniens, une mauvaise qualité du sommeil, l'origine sociale, etc.


A côté de ces facteurs environnementaux, il existe également des prédispositions génétiques à l’obésité. Les scientifiques ont identifié à ce jour plus de 400 gènes liés à l’obésité ou au surpoids.


60% des personnes atteintes d’obésité ont des prédispositions génétiques. Un enfant dont un parent est en surpoids a 40% de chances d’hériter des gènes de l’obésité. La probabilité monte à 80% lorsque les deux parents sont obèses. Cette transmission génétique explique notamment pourquoi l’obésité se répand à une telle vitesse à travers le monde.


Par ailleurs, les personnes en situation d’obésité affirment souvent faire l’objet d’une discrimination (insidieuse ou pas) dans leur vie quotidienne. Cette « Grossophobie » est alimentée par des préjugés ancrés dans les mentalités et certaines idées reçues sur l’obésité sont extrêmement répandues.



Penda Djigo/AGM


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here