LA CULTURE DE LA FRAISE EN AFRIQUE DE L’OUEST - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

LA CULTURE DE LA FRAISE EN AFRIQUE DE L’OUEST

Partager

LA CULTURE DE LA FRAISE EN AFRIQUE DE L’OUEST


AGM/    Habituellement vue dans les pays occidentaux, la fraise qui a toujours attiré l’attention des noirs africains n’est plus un fruit de luxe comme autrefois. Cultivée dans plusieurs pays d’Afrique noir dont la plus grande production est assurée par cinq pays le Maroc, la Tunisie, le Kenya, le Burkina Faso, le Sénégal et le Mali.


Originaire d’Amérique du sud, le fraisier est une plante de type vivace, stolonifère, et dont les feuilles mesurent 10 à 15 cm de haut. Cette plante aux nombreuses vertus thérapeutiques fait partie de la famille des rosacées (Rosaceae). C’est un cousin du rosier, mais aussi de l’ensemble des arbres fruitiers comme les pommiers, les cerisiers, les poiriers, les pêchers etc.


Les fraisiers ont besoin d’un sol très fertile. C’est pourquoi il est recommandé chaque année de faire un amendement de sol, de lui apporter du compost ou du fumier de cheval bien décomposé.


La culture de la fraise est un défi dans les pays d’Afrique subsaharienne. Au Sénégal, de jeunes entrepreneurs se sont spécialisés dans cette activité dans les zones de Thiès et des Niayes, grâce au développement de nouvelles techniques de production et à l’introduction de nouvelles variétés.


La fraise au Sénégal représente une innovation. Il a été démontré qu’il était possible de produire des fraises naturelles et sucrées au Sénégal durant la période chaude. La culture de fraise se fait sur différents axes, plus précisément dans les régions de Thiès, Mbour, Saint-Louis et dans la zone des Niayes. Elle se fait durant le mois d’octobre qui coïncide avec la période de chaleur au Sénégal (32 à 33 degrés). Des pratiques culturales ont été initiées pour permettre le développement de ses fraisiers durant cette période. Beaucoup de personnes ignorent la production de la fraise bio, le Sénégal est l’un des rares pays d’Afrique de l’Ouest qui proposent des fraises 100 % bio et sucrée. Environ 8 tonnes de fraises ont été produites pour l’année 2019  et la chaine de distribution indique qu’il y a une forte demande. Selon les périodes, le kilogramme peut être vendu entre 3 000 FCFA et 10 000 FCFA.


La culture de la fraise est possible au Sénégal grâce aux nouvelles techniques de production comme la culture hors-sol et sous abri, et à l’introduction de nouvelles variétés. Ces techniques ont permis d’augmenter le rendement et la qualité. Selon le site Sénégal Export, le Sénégal a produit environ 8 tonnes de fraises en 2019, occupant ainsi la 5ème place des pays producteurs en Afrique derrière le Maroc, la Tunisie, le Kenya, et le Burkina Faso.



 KENGUE CINDY

Journaliste stagiaire/ AGM

1 commentaire:

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here