AWEP: UN PROGRAMME OFFICIEL POUR L’INCLUSION FINANCIÈRE DES FEMMES AU SÉNÉGAL - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

AWEP: UN PROGRAMME OFFICIEL POUR L’INCLUSION FINANCIÈRE DES FEMMES AU SÉNÉGAL

Partager

AWEP: UN PROGRAMME OFFICIEL POUR L’INCLUSION FINANCIÈRE DES FEMMES AU SÉNÉGAL


AGM-Sénégal    Le Sénégal est désormais membre de l’African Women’s Entrepreneurship Program (AWEP) traduit en français par programme d’entreprenariat des femmes africaines. Son intégration a été officialisée le mercredi 10 février 2021 à Dakar. Ce programme du gouvernement américain, initié en 2010 lors du forum de l’AGOA par l’ex secrétaire d’état Hillary Clinton vise à soutenir l’entrepreneuriat féminin en Afrique subsaharienne et à faciliter les échanges de ses organisations avec les états unis d’Amérique.


Etant une organisation à but non lucratif, non partisane et sans affiliation religieuse, l’AWEP compte accroître l’intégration des femmes d’affaires africaines dans l’économie mondiale par la formation, l’augmentation des relations commercial et des activités commerciales avec les entreprises américaines et le gouvernement des USA. Elle vise également à promouvoir les croissances des entreprises grâce à la loi sur la croissance et les opportunités en Afrique (AGOA).


À cet effet, le programme d’entrepreneuriat des femmes africaines est venu pour régler le problème de chômage des jeunes et la question d’autonomisation des femmes auxquels sont confrontés tous les décideurs. C’est pourquoi elle travail en étroite collaboration avec des structures tels que les gouvernements, les organisations du secteur privé les partenaires techniques et financiers en vue d’encourager et d’aider les femmes à entreprendre via la valorisation d’un écosystème entrepreneurial, en parfaite cohérence avec la vision du plan Sénégal émergent (PSE) du président Macky SALL.


La représentante du ministre de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants, Mme Bâ Soumaré, directrice de l’organisations féminine et de l’entreprenariat féminin au ministère de souligner que l’autonomisation des femmes est une priorité pour le président de la république Macky SALL. Mais le seul problème de ces dernières est le manque de formation en gestion et finance, l’accès à la terre qui est un facteur bloquant et le manque de financement pour la bonne marche de leur projet. D’après elle, ses facteurs font que les femmes perdent 15% de leurs productions en raison d’un manque d’outils.   


La présidente de l’AWEP Sénégal, Madame ANDRAD Marie Jeanne Mendy, souligne pour sa part que la plupart des femmes sénégalaises dirigent des entreprises en créant des emplois. Mais le secteur de l’informel domine dans tous les secteurs. Selon elle, les statistiques de l’agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) ont montré que 97% des unités économiques recensé sont informel. Une situation qui ne contribue favorablement pas aux recettes fiscales. Pour régler la situation, l’AWEP, qui sera dans les 14 régions du Sénégal aidera ces femmes entrepreneur du secteur informel à se formaliser afin de confronter les problèmes liés en général a l’écoulement de la production et au manque de la locale adapté. Ainsi, des partenaires comme Invest in Africa comptent accompagner l’Awep Sénégal pour atteindre les 40% de son programme MasterCard. En plus, cette collaboration consistera aussi à travailler sur les accompagnements financiers, techniques avec l’AWEP afin de construire une économie sénégalaise inclusive et solidaires.



Amelia Antonine DACOSTA

Journaliste AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here