JOURNEE MONDIALE DES SOLS 2020 : LE MAINTIEN DES SOLS ET LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITE MIS EN AVANT PAR LES DEFENSEURS DE L’ENVIRONNEMENT - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

JOURNEE MONDIALE DES SOLS 2020 : LE MAINTIEN DES SOLS ET LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITE MIS EN AVANT PAR LES DEFENSEURS DE L’ENVIRONNEMENT

Partager

JOURNEE MONDIALE DES SOLS 2020 : LE MAINTIEN DES SOLS ET LA PROTECTION DE LA BIODIVERSITE MIS EN AVANT PAR LES DEFENSEURS DE L’ENVIRONNEMENT



Célébrée pour la première fois en 2014, la journée mondiale des sols a été approuvée à l’unanimité en juin 2013  par la conférence de la FAO. Mais la date de la célébration de cette journée a été retenu le 5 décembre 2014 par l’assemblée général des nations unis suite à la demande de la FAO et à la recommandation de l’union internationale des sciences du sol.  


Organisé pour attirer l’attention sur l’importance des sols en bonne santé et préconiser la gestion durable des ressources en sol, le thème de cette année : « maintenons les sols vivant, protégeons la biodiversité des sols » est venu à son heure pour renforcer les efforts fournis par les défenseurs de la nature.  Cette campagne visant à maintenir les écosystèmes sains et le bien être humain a également pour objectif de relever les défis croissants de la gestion des sols, en luttant contre la perte de la biodiversité. 


Etant le support essentiel de la vie sur terre, le sol est une ressource naturelle non renouvelable qui concentre plus de 25% de la biodiversité de la planète. Selon les études de la FAO, près de 90% des espèces passent une partie de leur vie dans les sols.  En plus, il est estimé lors d’une conférence tenue à l’occasion de la journée internationale des sols que seulement 1% des espèces de micro-organismes du sol sont actuellement connues contre 80% des espèces végétales. En effet, Comme toute ressource naturelle, sa préservation à long terme et le maintien des qualités intrinsèques de ce milieu sont essentiels afin de garantir le développement des générations futures et des conditions optimales de la biodiversité. Chaque année, l’Association Française pour l’Etude du Sol (www.afes.fr) en partenariat avec le Club Parlementaire pour la Protection et l’Etude des sols (CPPES) organise, à l’occasion de la Journée mondiale des Sols (JMS), une journée de présentations et de débats avec des acteurs politiques sur des thèmes en lien avec la connaissance des sols et les enjeux de leur préservation. En cette année 2020, l’association a choisi d’explorer et valoriser les travaux de recherche et actions en lien avec le thème retenu « maintenons les sols vivants, protégeons la biodiversité des sols ».


Bien qu’elle soit aujourd’hui relativement mal connue, la biodiversité est au cœur du fonctionnement des sols et contribue à la grande diversité de fonctions utilisé au quotidien. C’est-à-dire l’épuration de l’eau, la limitation de l’érosion des sols, la qualité des ressources agronomiques, la rétention d’eau et la limitation des inondations, les expositions directes et indirectes affectant la santé humaine …


Pourtant la croissance démographique, la demande élevée en nourriture et les intérêts divergents quant à l'utilisation des terres augmentent la pression sur les sols. Aujourd’hui, environ 33 % des sols de la planète sont dégradés. Bien que l'importance des sols semble évidente, dans le passé, ils n'ont pas reçu l'attention nécessaire en termes d’utilisation et de gestion. En effet, les sols sont souvent considérés comme une ressource infinie qui serait toujours en mesure de fournir ses services aux Hommes alors qu'il n'en est rien. Ainsi, Il importe de sensibiliser dès aujourd'hui à l'importance des sols, en particulier à la nécessité de les protéger et de les utiliser de façon durable.



Par Amélia DACOSTA

AGM 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here