LE MONDE CELEBRE DESORMAIS LA JOURNEE INTERNATIONALE DE L’AIR PUR POUR DES CIELS BLEUS - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

LE MONDE CELEBRE DESORMAIS LA JOURNEE INTERNATIONALE DE L’AIR PUR POUR DES CIELS BLEUS

Partager

LE MONDE CELEBRE DESORMAIS LA JOURNEE INTERNATIONALE DE L’AIR PUR POUR DES CIELS BLEUS


AGM/ C’est la première fois que cette journée a été célébrée depuis la fréquence des évènements extrêmes de pollution atmosphériques. Cette journée sera désormais célébré chaque année le 7 septembre afin de sensibiliser le public à tous les niveaux, et de promouvoir et faciliter les actions visant à améliorer la qualité de l'air. 

Adoptée par une résolution de l'Assemblée générale des Nations unies en 2019, la première Journée internationale de l'air pur pour des ciels bleus a été célèbre à Nairobi par le président coréen Moon Jae-in le 7 septembre 2020 avec comme thème "Un air pur pour tous".
@alvpics/Pixabay

Cet évènement, cordonné par le programme des nations unies pour l'environnement (PNUE) vise à lutter contre la pollution atmosphérique qui est devenu la plus grande menace environnementale pour la santé humaine, animale et planétaire. LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE est considérée comme l’une des principales causes de décès et de maladie dans le monde. Selon les chiffres estimatifs, 7 millions de personnes sont victimes de mort précoce causé par la pollution atmosphérique et chaque année, plusieurs millions d'autres personnes atteintes de ces maladies souffrent d'un handicap important. 

Aujourd’hui, de nombreuses régions du monde souffrent énormément de la pollution qui est devenue un phénomène saisonnier.  En début novembre, New Delhi et d'autres villes du nord de l'Inde ont connu des niveaux de pollution de l'air qui ont entraîné l'annulation de vols et les citoyens ont été contraints de porter des masques ou de rester chez eux. À Oulan-Bator, en Mongolie, et dans la capitale thaïlandaise, Bangkok, ces événements se produisent en janvier et février. En Californie et en Australie, les feux de forêt d'été sont exacerbés par le changement climatique, détruisant les habitats et couvrant de vastes zones dans une brume étouffante.

Le secrétaire général des nations unies Antonio Guteres a déclaré dans son message à l’occasion de cette journée que dans le monde entier, 9 personnes sur 10 respirent de l’air pollué.  Même s’il existe déjà des solutions pratique et rentable pour réduire la pollution de l’air, il faut  aussi une action décisive de la part des gouvernements, des entreprises et des communautés pour mettre fin à la dépendance aux combustibles fossiles au profit d'une énergie renouvelable propre et abordable.

Pour mieux gérer la situation, les frontières internationales et les pays doivent travailler ensemble pour donner la priorité aux mesures de réduction de la pollution de l'air et investir dans des solutions pour un air pur. Cela fait partie des mesures urgentes que soutiennent Inger Andersen, directrice exécutive du PNUE. Cette dernière voudrait que les gens fassent confiance à la science pour pouvoir agir très rapidement à cette situation qui défie les objectifs  mondiaux en matière de changement climatique.

Il faut ainsi retenir que La pollution de l'air ne menace pas seulement la santé des personnes, des plantes et des écosystèmes, mais rend également l'avenir moins sûr pour les générations futures.



Par Amélia DACOSTA
AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here