Sénégal : la Banque africaine de développement approuve les recommandations du Mécanisme d’inspection indépendant sur le projet de centrale de Sendou - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Sénégal : la Banque africaine de développement approuve les recommandations du Mécanisme d’inspection indépendant sur le projet de centrale de Sendou

Partager

Sénégal : la Banque africaine de développement approuve les recommandations du Mécanisme d’inspection indépendant sur le projet de centrale de Sendou


Le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement a approuvé, le 15 juillet dernier, les recommandations du premier rapport de suivi du mécanisme indépendant d'inspection (MII) sur le projet de centrale à charbon situé à Sendou, au Sénégal.

Les administrateurs de la Banque ont également approuvé un plan d’action réactualisé, préparé par la direction de la Banque pour répondre à des problèmes environnementaux et sociaux non résolus.

Compte tenu de la restructuration actuelle du projet, qui fait suite à la fermeture de la centrale en juillet 2019, le Mécanisme indépendant d'inspection, a recommandé la mise en place d’un plan d’action relatif à la protection de l’environnement. L’objectif est de protéger les actifs de la Banque et de limiter les problèmes environnementaux liés à la gestion de l’accumulation des cendres, aux sites de stockage du charbon, au dispositif de drainage des eaux et au traitement des eaux usées. Ces recommandations et celles concernant la gouvernance et les enjeux sociaux liés au projet figurent dans le plan d’action réactualisé de gestion. En raison de la restructuration en cours, l’exécution de ce plan d’action ne pourra démarrer qu’en 2021.

Le 25 novembre 2009, le Conseil d’administration de la Banque avait accordé un prêt prioritaire d’un montant de 55 millions d’euros à la Compagnie d’électricité du Sénégal (CES), portant sur la mise en place et l’exploitation de la première centrale à charbon du Sénégal. En 2015, un nouveau prêt de cinq millions d’euros avait été approuvé.

Le projet réalisé à Sendou, dans le département de Rufisque, près de Dakar, repose sur un partenariat entre le secteur public et le secteur privé. Il est cofinancé par la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), CBAO Sénégal, qui est une filiale d’Attijariwafa Bank (Maroc) et la Société néerlandaise de financement du développement (Nederlandse Financierings-Maatschappij voor Ontwikkelingslanden NV (FMO).



AGM
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here