Port de Dakar : 3000 tonnes de nitrate d’ammonium évacuées vers le Mali - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Port de Dakar : 3000 tonnes de nitrate d’ammonium évacuées vers le Mali

Partager

Port de Dakar : 3000 tonnes de nitrate d’ammonium évacuées vers le Mali


Une quantité de nitrate d’ammonium, équivalente à celle à l’origine de la double déflagration au port de Beyrouth, quitte incessamment le port de Dakar pour prendre la direction du Mali. Malgré l’embargo de la CEDEAO sur le Mali, les autorités sénégalaises ont engagé une procédure d’urgence d’évacuation de cette substance chimique.

La conservation du nitrate d’ammonium, une substance chimique utilisée dans la fabrique des engrais et des explosifs, retient l’attention de tous les gouvernements du monde entier depuis l’explosion d’une quantité importante de ce produit au Port de Beyrouth.  Le Sénégal, où une quantité importante stockée dans une zone de transit du port autonome de Dakar est prêt d’être évacuée au Mali.  La procédure pour faire sortir la substance chimique du Sénégal était en discussion entre les autorités du port et le Ministère de l’environnement au lendemain de la double déflagration au Liban.

Une solution semble être trouvée, selon les médias occidentaux, pour  la sortie de  ces substances chimiques dangereuses au pays de la Terranga. A en croire les informations relayées par la presse,  « Depuis vendredi soir, le nitrate d’ammonium stocké dans le port de Dakar est chargé dans des camions de trente tonnes, direction le Mali ».  Pour les opérations d’évacuation rapide de ce produit, une centaine  de camions sont  mobilisés pour le transport  des 3 000 tonnes  de nitrate d’ammonium utilisées dans la fabrique d’engrais et d’explosifs vers le Mali.

Il y a quelques jours, les autorités sénégalaises avaient indiqué que le propriétaire de la cargaison avait demandé à ce que son produit soit stocké dans un entrepôt à Diamniadio, à environ 30 kilomètres de Dakar.  Craignant une absence d’étude d’impact environnemental et social, le ministère de l’environnement avait désapprouvé cette demande.  Il refuse jusqu’à présent de donner plus de détails sur l’identité du propriétaire de la cargaison en se contentant d’affirmer que les substances chimiques sont destinées au Mali.

Beaucoup de personnes se demandent pour qui cette substance chimique d’une quantité aussi importante est destinée et qu’est-ce que le propriétaire pourrait en faire.

Rapproché par nos soins, un responsable du Ministère des transports confirme l’acheminement des 3000 tonnes du nitrate d’ammonium vers le Mali.  Il soutient que cette procédure n’a rien d’anormal, car ce genre d’opération s’est toujours déroulé entre les deux pays.  « La substance chimique n’est même pas destinée pour Bamako. Elle est destinée à l’extraction de l’or », nous confie ce cadre du ministère des transports Malien, qui ajoute qu’à cause de la pandémie du COVID-19 occasionnant la fermeture des frontières, plusieurs quantités de tonnes ont été stockées au Port de Dakar. Un communiqué d’information devrait incessamment être publié par le département des transports du Mali afin de donner plus de détails sur la destination et l’utilisation de ces produits chimiques.



AGM
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here