Quel est le potentiel énergétique des énergies marines ? - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Quel est le potentiel énergétique des énergies marines ?

Partager

Quel est le potentiel énergétique des énergies marines ?


Lorsque l'on parle d'énergies marines renouvelables (EMR), on parle des technologies susceptibles de produire de l’électricité en exploitant l'énergie de la mer. Et celles-ci sont diverses. Parmi les plus connues, on peut citer l'énergie marémotrice, l'énergie houlomotrice, l'énergie hydrolienne ou encore l'énergie thermique des mers. Mais il y a aussi l'énergie de biomasse algale, l'énergie liée aux gradients de salinité, l'énergie solaire en mer, etc. Et pour être sûrs d'y inclure l'éolien offshore, certains préfèrent parler d'énergies renouvelables en mer.

Plusieurs de ces technologies en sont encore au stade de l'expérimentation, voire à celui de la recherche. Mais certaines ont commencé à produire de l'électricité. C'est le cas, par exemple, de l'usine marémotrice de La Rance (Bretagne) - d'une puissance installée, en d'autres mots, d'une capacité de production, de 240 MW - qui a été mise en service dès 1966. En 2015, sa production représentait 17 % de l'énergie produite en Bretagne. « En France, le potentiel de l'énergie marémotrice est estimé à 15 GW, précise Anne Georgelin, responsable filière au Syndicat des énergies renouvelables. Mais l'envergure des projets à développer fait qu'il reste peu exploité. »

« Globalement, le potentiel des énergies marines renouvelables est immense. Il est toutefois difficile de comparer les chiffres donnés par les uns et les autres, car on ne sait pas toujours si l'on parle de potentiel naturel ou de potentiel techniquement ou commercialement exploitable », ajoute Anne Georgelin. D'autant qu'en la matière, les technologies ne cessent d'évoluer.

Les énergies marines dans le monde

Toutes ces précautions étant prises, certains comme le World Energy Council tente tout de même de fournir des estimations. Ainsi le potentiel énergétique théorique des énergies marines renouvelables serait de deux millions de TWh par an. Mais à l'heure actuelle, seulement un peu plus de 100.000 TWh/an seraient techniquement et/ou économiquement exploitables. Un chiffre étourdissant tout de même sachant qu'en 2018, la consommation d’électricité dans le monde dépassait à peine les 23.000 TWh. Pourtant aujourd'hui, les EMR ne comptent pas pour plus de 0,05 % de la production mondiale d'énergie renouvelable.

Le potentiel exploitable des EMR se répartirait comme suit :
  • entre 300 et 800 TWh/an pour les hydroliennes et l'énergie des marées ;
  • entre 8.000 et 80.000 TWh/an pour l'énergie des vagues et de la houle (houlomotrice) ;
  • environ 18.500 TWh/an pour l'éolien offshore ;
  • près de 10.000 TWh/an pour l'énergie thermique des mers (ETM) qui exploite les différences de températures entre la surface et les profondeurs.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here