La Journée Internationale des Forêts - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

La Journée Internationale des Forêts

Partager

La Journée Internationale des Forêts



AGM/      En 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé le 21 mars journée internationale des forêts. Afin de promouvoir l’importance des différentes fonctions des écosystèmes forestiers du monde. L’objectif des actions menées dans le cadre de la journée internationale de la forêt est de renseigner le public sur les prestations fournies par nos forêts, telles que la fourniture de bois, protection contre les dangers naturels, refuge pour de nombreuses espèces, afin que celle-ci soient reconnues et appréciées à leur juste valeur.  


Les forêts sont un trésor de biodiversité et participent à l’équilibre et à la santé de notre planète. Dans chaque pays, nous avons la chance d’avoir des forêts qui se portent bien, mais ce n’est pas le cas dans tous les coins de tous les pays du monde. Certaines forêts sont aujourd’hui menacées. Soit parce qu’on les détruit, soit parce que l’on n’en prend pas bien soin.   


Les forêts abritent plus de la moitié de la biodiversité terrestre et l’on y découvre encore chaque jour de nouvelles espèces. Elles sont un laboratoire où les hommes peuvent chercher de nouveaux médicaments. Elles fournissent du bois pour se chauffer. Elles abritent des animaux que l’on peut chasser pour se nourrir. Elles sont le lieu d’habitation de certaines tribus humaines. Elles sont utiles pour fabriquer des meubles, des maisons, du papier. Elles sont des espaces de repos, de promenade et de loisirs. Elles sont de véritables usines de dépollution de l’eau, du sol et de l’air. Elles absorbent du gaz carbonique et rejettent de l’oxygène. Par ce phénomène, elles participent à la lutte contre le réchauffement climatique.


Aussi, près de 1,6 milliard de personnes en dépendent pour leur subsistance, elles produisent des biens dont certains ont une valeur marchande comme le bois, regorgent en elles de différentes plantes précieuses comme l’Artemisia, le moringa, l’origan… Des produits pharmaceutiques et bien d’autres encore.


Elles rendent des services essentiels : régulent le climat, les pluies, évitent les effets dévastateurs des tsunamis sur les côtes, procurent de l’eau potable, constituent un véritable stock de carbone… Et maintiennent les sols fragiles de régions qui subissent de fortes pluies. En somme, les forêts sont donc les meilleures barrières naturelles contre les dégâts liés aux fortes pluies.


Trois quarts de l’eau douce accessible provient des bassins versants des forêts ; les forêts purifient l’eau potable du deux tiers des grandes villes des pays en développement. Par conséquent, les forêts peuvent être comparées à des stations d’épuration.


Enfin elles sont encore plus vivantes qu’un musée avec de fortes valeurs culturelles et même patrimoniale. En Afrique par exemple, la forêt demeure une richesse qui ne cesse de se perpétuer. Elle fait partie des mythes et des lieux historiques du patrimoine africains.


KENGUE Cindy

Journaliste Stagiaire/AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here