SERIES D’INONDATIONS AU SENEGAL : UNE VAINTAINES DE LOCALITE TOUCHE EN 72 HEURES - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

SERIES D’INONDATIONS AU SENEGAL : UNE VAINTAINES DE LOCALITE TOUCHE EN 72 HEURES

Partager

SERIES D’INONDATIONS AU SENEGAL : UNE VAINTAINES DE LOCALITE TOUCHE EN 72 HEURES


AGM-Dakar/ Une vingtaine de localités ont été touchées par les pluies du week-end dernier. Une situation pas facile à gérer pour les Sénégalais qui, depuis plusieurs années sont confrontés à ce phénomène, malgré les investissements faits par l’État du Sénégal.

Pour lutter contre ce fléau, le chef de l’Etat Macky Sall a débloqué un budget d’urgence de 10 milliards de francs CFA afin de venir en aide aux populations touchées par les inondations. Cette annonce a été faite mardi à la radiodiffusion et télévision nationale par le président, lui-même, suite aux pluies enregistrés le vendredi 04 au dimanche 06 septembre 2020.

Selon lui, cet argent sera réparti comme suit : 3 milliards serviront d’appuie direct aux populations sinistrées sur la base des rapports des gouverneurs, préfets et sous-préfets en relation avec les maires. Et les autres 7 milliards seront utilisé pour l’accompagnement des sapeurs-pompiers, de l’ONAS et à l’achat de matériel supplémentaires.

En seulement 72 heures, une importante quantité d’eau a retenu l’attention de l’ensemble des sénégalais.  La banlieue dakaroise, touché par ce phénomène naturel n’est pas en reste car l’eau règne en maitre dans les localités de Pikine, Anne mariste, Keur Massar, les HLM entres autres.

Plusieurs zones du pays ont été notamment envahies par les eaux avec une pluviométrie supérieure ou égale à 150 millimètres. En une journée, 230 millimètres ont été relevé à Joal, plus de 203 mm à Toubacouta, 175mm à Passy, 236mm à Sokone. Par ailleurs, d’autres régions du pays, comme Fatick, Kaffrine, Sédhiou, font partie des victimes et la région de Thiès dont la route nationale axe Thiès-Dakar a été coupé en deux à hauteur de Diamgnadio. La région de Diourbel a été également touchée avec plus de 200 ménages et une vingtaine de sites envahis par les eaux du samedi dernier.

Cette situation a ralenti beaucoup d’activités au sein du pays, surtout la circulation des personnes et des biens. C’est d’ailleurs la raison pour la laquelle la société de transport public Dakar Dem Dikk a annoncé dimanche la suspension jusqu’à nouvel ordre de toutes ses lignes de banlieue en raison des inondations engendrées par les fortes pluies de la veille dans la région de Dakar.

Ces fortes précipitations se sont aussi avérées meurtrières et ont poussé beaucoup de sénégalais à passer la nuit à la belle Etoile. Plusieurs sources révèlent 6 morts dont deux à Sedhiou, un à grand Yoff, un à Kaolack, un a Guinaw-rails et un à Rufisque.

Le chef de l’Etat Macky Sall avait ordonné dimanche 6 aout 2020 le déclanchement du plan d’organisation des secours (ORSEC). Pour lui, l’opérationnalisation de ce projet est appelée à être en première ligne dans la mise en œuvre du plan destiné entres autres à soulager les populations.

Il a aussi demandé dans un communiqué du conseil des ministres à ce qu’on lui fasse un rapport détaillé sur l’Etat de mise en œuvre du programme décennal de lutte contre les inondations sur la période 2012-2020. Selon lui, 750 milliards ont été injecté depuis 2012 pour la lutte contre les inondations alors que le problème persiste toujours.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here