NIGERIA, KENYA ET PAKISTAN : 1,7 MILLION DE PETITS EXPLOITANTS BENEFICIENT DE CONSEIL AGRICOLE PERSONNALISE SUR TELEPHONE MOBILE - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

NIGERIA, KENYA ET PAKISTAN : 1,7 MILLION DE PETITS EXPLOITANTS BENEFICIENT DE CONSEIL AGRICOLE PERSONNALISE SUR TELEPHONE MOBILE

Partager

NIGERIA, KENYA ET PAKISTAN : 1,7 MILLION DE PETITS EXPLOITANTS BENEFICIENT DE CONSEIL AGRICOLE PERSONNALISE SUR TELEPHONE MOBILE


C’est Dans le contexte de la crise du Covid 19 que le fond international de développement agricole FIDA a pris l’initiative d’aider les exploitants agricoles. Pour renforcer leur capacité, le FIDA  à trouver nécessaire de leur donner des conseils agricole personnalisé sur téléphone mobile. A cet effet, environ 1,7 million de novice vont bénéficier de ce projet annoncé dans un communiqué  le 17 aout 2020.

Selon la source, Ce projet devrait permettre aux bénéficiaires d’accroître leurs revenus et de renforcer leur sécurité alimentaire et leur résilience face aux effets économiques provoqués par la COVID-19. Il s’agit notamment de l’amélioration des pratiques agricoles, de l’utilisation des intrants, de l’accès au marché, la gestion des nuisibles et des maladies ainsi que de la viabilité environnementale.

Cette initiative novatrice, qui est l'une des 11 propositions devant recevoir un financement initial dans le cadre du Mécanisme de relance du FIDA en faveur des populations rurales pauvres (RPSF), est le fruit d'un nouveau partenariat forgé entre le FIDA et Precision Agriculture for Development, organisation mondiale à but non lucratif  fondée, entre autres, par Michael Kremer, lauréat du prix Nobel d'économie.

Les financements été dégagés pour ces 11 premières initiatives, qui proviennent à hauteur de 11,2 millions d'USD du RPSF et de 5,2 millions d'USD de cofinancements émanant essentiellement des autorités publiques et de partenaires d'exécution.

 Pour cela,  de petits exploitants de ces pays en développement comme le Nigeria, le Kenya  et le Pakistan bénéficieront, selon les estimations, à 6,7 millions. Ce Mécanisme de relance du FIDA a récemment été lancé par les ambassadeurs de bonne volonté de l'ONU pour le FIDA, l'acteur et militant humanitaire Idris Elba et l’activiste et modèle Sabrina Dhowre Elba.  

Les activités prévues comprennent: la fourniture de semences et d'engrais à temps pour la prochaine saison de plantation, un appui aux opérations d’entreposage et de transport jusqu'aux marchés, un soutien aux banques locales pour leur permettre d'accorder des crédits, et la mise en place de plateformes numériques donnant accès à des informations, à des formations, ainsi qu’à des services bancaires et de commercialisation. Ces initiatives, qui seront mises en œuvre grâce à l'appui des équipes de projet existantes et des bureaux de pays du FIDA, utiliseront les données déjà collectées à des fins de ciblage pour déterminer les groupes qui courent le plus de risques et leur venir en aide.

Une deuxième série de financements, couvrant 22 initiatives et portant sur un montant de 13,8 millions d'USD, devrait avoir lieu d'ici à la fin d'août. D'autres séries de financements seront organisées plus tard dans l'année grâce aux généreuses contributions de partenaires essentiel lit-on dans le communiqué de la FIDA.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here