" Kinshasa solar city ": un méga projet solaire de 1000 MWC en RDC - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

" Kinshasa solar city ": un méga projet solaire de 1000 MWC en RDC

Partager

Kinshasa Solar City ": un méga projet solaire de 1000 MWC en RDC


Le chef de l’Etat de la République Démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi, a lancé un projet solaire le 19 aout 2020 dans le quartier rural de Menkao. Intitulé « Kinshasa solar city », ce projet sera réalisé en deux phases par la société Sun Plus, filiale de TSG (the Sandi group), fournisseur mondiale des services de conception, de développement immobilier, de construction et de logistique.

 Ce projet d’énergie solaire, issue d’un partenariat public-privé, permettra l’installation de plusieurs centrales solaires photovoltaïques près de Kinshasa, avec une capacité cumulée de 1000 MWc. Mais la première phase du projet, lancé dans la commune de Maluku, vise l’installation de plusieurs centrales solaires photovoltaïques, d’une capacité combinée de 600 MWc.
Source : Cité scolaire solaire copper ridge school

La société Sun Plus, qui a gagné le contrat d’installation des premières centrales solaires, devrait investir un milliard de dollars pour les deux phases. En conséquence, La société TSG a signé un Contrat d’Achat d’Electricité (CAE) de 25 ans avec la société nationale d’électricité (SNEL).

D’ailleurs, la fin de la première phase du projet « Kinshasa solar city » est prévu d’ici un an selon la société Sun plus, et l’électricité produite par les futures centrales solaires sera injecté au réseau de l’entreprise publique SNEL.

D’après les autorités RD-congolaises, la SNEL achètera les 100 % de la production d’électricité fournie par les centrales solaires suivant un tarif établi, soit 0,095 dollar le kWh. Ce qui va considérablement améliorer l’offre d’électricité de l’entreprise publique auprès des habitants de la capitale Kinshasa. Le directeur général de TSG Rubar Sandi a également indiqué que le projet offrira aussi des emplois aux RD-Congolais, car la main-d’œuvre de TSG représente seulement 10 % du personnel nécessaire.

D’après le CAE, le tarif initial subira une progression annuelle à partir de la troisième année sur la base de l’indice de prix à la consommation (IPC) des États-Unis.

Ainsi, des exonérations notamment à l’importation (droits de douane et droits de toute nature) sont également prévues dans l’accord signé entre Sun Plus et le Gouvernement de la RDC. Les terrains qui abriteront les différentes centrales solaires photovoltaïques seront quant à eux offerts «gratuitement» à la société Sun Plus



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here