Editorial: « La valorisation des SEF est la seule alternative de développement durable » - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Editorial: « La valorisation des SEF est la seule alternative de développement durable »

Partager

Editorial: « La valorisation des SEF est la seule alternative de développement durable »



Par Lébou NJOL
Les écosystèmes forestiers tropicaux plus particulièrement ceux africains sont caractérisés par une relative diversité et de multiples fonctions (environnementale, économique, sociale et culturelle). Ils hébergent une faune et flore diversifiées dont la plupart est endémique.

L’exploitation des ressources ligneuses à des fins énergétiques est le principal type d’exploitation forestière. Par exemple pour le Sénégal elle compte pour l’extraction d’environ 5.000.000 m3 de bois par an et les autres types d’exploitations sont : le bois d’œuvre dont l’exploitation est estimée à 1.300.000 m3 par an ; la cueillette de végétaux sauvages (cf. ONUDI, 2010 Descriptions forestière et socioéconomique de la zone d’étude - forêts classées de Mahon et Bakor -).

Ces proportions peuvent être inversées en faveur de l’exploitation du bois d’œuvre dans les pays dits forestiers comme la Côte d’Ivoire, Le Cameroun, le Gabon pour n’en citer que ceux-là.
Il y a un regain d’intérêt depuis quelques années pour les produits forestiers non ligneux consommés bruts ou surtout transformés. Ils sont souvent commercialisés dans les grands centres, et constitue ainsi une filière économique principalement occupée par les couches vulnérables tels les femmes et les jeunes en déperdition scolaires en milieu rural.
Par ailleurs le déclin des écosystèmes forestiers a entraîné une baisse de la productivité agricole et de la disponibilité en eau. Ces effets sont exacerbés par les changements climatiques et il y a par conséquent un besoin urgent d’encourager l’utilisation durable des services des écosystèmes forestiers en vue de bénéficier de nouvelles retombées économiques.

De fortes relations existent entre l’état des écosystèmes, les services qu’ils peuvent rendre et les conditions d’existence des populations, en particulier, celles qui vivent dans la pauvreté. La dégradation de la forêt a entraîné dans beaucoup de communautés locales, la perte de l'accès à certains services de l'écosystème forestier qui sont vitaux pour leur bien-être. Parmi ces services, le bois d’énergie que ces communautés doivent maintenant acheter sur le marché à des prix chers et le fourrage pour leur bétail.

Ainsi la valorisation des services des écosystèmes forestiers (SEF) se pose comme une alternative sure de gestion durable des ressources naturelles en général et des ressources forestières en particulier.

Selon le « Millenium Ecosystem Assessment » (MA 2005), la problématique de valorisation des services des écosystèmes se révèle en ces termes (i) Environ 60% (15 sur 24) des services environnementaux (SE) d'origine écosystémique étudiés dans le cadre de l'Evaluation des écosystèmes par le MA sont en cours de dégradation ; (ii) les  changements provoqués au niveau des écosystèmes augmentent la probabilité de changements du bien-être des populations ; (iii) la Disparité des effets néfastes de la dégradation des services d'origine écosystémique entre pauvres/riches et les iniquités constituent un facteur de pauvreté et de conflits sociaux.
La réponse qui s’impose face à cette situation est (i) d’inverser la tendance actuelle de pillage des ressources naturelles ; (ii) Valoriser les services SEF (iii) Créer et opérationnaliser des marchés de paiement des SEF (PSEF).

En définitive la seule démarche qui vaille, exige la tenue rigoureuse d’une comptabilité environnementale basée sur la détermination de la valeur économique totale (VET) de chaque écosystème forestier spécifique. D’où la nécessité impérieuse de miser sur la valorisation des SEF pour une meilleure conservation de diversité biologique et des ressources naturelles en général en vue d’un mieux-être de l’humanité dans une dynamique de développement durable.

Cliquer ici pour Lire la newsletter

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here