SÉCHERESSE : LE MAROC INDEMNISERA LES AGRICULTEURS DES ZONES TOUCHÉES - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

SÉCHERESSE : LE MAROC INDEMNISERA LES AGRICULTEURS DES ZONES TOUCHÉES

Partager

SÉCHERESSE : LE MAROC INDEMNISERA LES AGRICULTEURS DES ZONES TOUCHÉES


Le ministère de l’Agriculture a annoncé le 26 mars sa décision d’indemniser les agriculteurs des zones qui ont connu des conditions climatiques défavorables en raison du manque de précipitations pendant la saison d’hiver.

Dans un communiqué de presse conjoint, le ministère et la Mutuelle marocaine d’assurance agricole (MAMDA) ont annoncé avoir lancé début mars des opérations conjointes d’expertise pour détecter les zones les plus touchées par le manque de précipitations.

Le manque de pluie a nui à la production de certaines cultures, en particulier les céréales dans les zones les plus touchées, a poursuivi le communiqué.

Des rapports techniques physiques, complétés par des images satellites ou des drones, “sont en cours de finalisation et toutes les mesures ont été prises pour que les agriculteurs de ces zones soient indemnisés dans les meilleurs délais”, ajoute le communiqué.

Le communiqué affirme que le ministère de l’Agriculture et la MAMDA poursuivront leurs évaluations techniques sur le terrain selon un mécanisme qui “prend en compte l’état végétatif des cultures dans différentes régions, notamment en ce qui concerne les dernières précipitations”.

L’assurance climatique multirisque couvre une superficie d’un million d’hectares avec un capital assuré de 1,1 milliard de dirhams.

Le ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch a reconnu le 11 mars que le manque de précipitations avait durement touché le secteur agricole. Toutefois, il a nié le fait qu’on puisse qualifier la saison de sécheresse.

Le ministre insiste cependant sur le fait qu’il y a encore de l’espoir, affirmant que «certaines précipitations pourraient radicalement changer les choses».

Plusieurs provinces du pays ont récemment connu une baisse des températures, des chutes de neige, des orages et de fortes pluies. Il reste à voir si les averses de printemps ont la capacité de ressusciter la saison agricole de cette année.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here