Le FIDA octroie 43 millions de dollars en faveur du développement de l’aquaculture au Mozambique - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Le FIDA octroie 43 millions de dollars en faveur du développement de l’aquaculture au Mozambique

Partager

Le FIDA octroie 43 millions de dollars en faveur du développement de l’aquaculture au Mozambique


Le Fonds international de développement agricole (FIDA) a annoncé son appui à un nouveau projet de développement de l’aquaculture visant à lutter contre la pauvreté et à faire progresser la production et les revenus de plus de 88 000 pisciculteurs ruraux.

Le climat du Mozambique est propice à l’aquaculture, et le pays abrite de nombreuses espèces de poissons, dont l’élevage pourrait permettre de renforcer la sécurité nutritionnelle et d’augmenter les exportations à destination des marchés régionaux. Le développement du secteur est toutefois freiné par l’accès limité aux intrants, tels que la nourriture pour poissons, les œufs de poissons et les services financiers.

L’accord de financement relatif au Projet de développement de l’aquaculture artisanale (PRODAPE) a été signé aujourd’hui par Donal Brown, Vice-Président adjoint du FIDA, responsable du Département de la gestion des programmes, et Victor Gomes, Vice-Gouverneur de la Banque du Mozambique.

D’une valeur de 49 millions d’USD, ce projet vise à passer d’une production aquacole de subsistance à une production commerciale en s’appuyant sur la participation de petits exploitants, en particulier des femmes et des jeunes sans emploi désireux de se consacrer à de telles entreprises. Il contribuera à renforcer les moyens d’existence, la sécurité alimentaire et la résilience, domaines d’action auxquels le Mozambique doit accorder la priorité pour atteindre les objectifs de développement durable 1 (Pas de pauvreté), 2 (Faim “zéro”), 5 (Égalité entre les sexes) et 14 (Vie aquatique).

Le FIDA participera au financement du projet par un prêt de 8,6 millions d’USD et un don de 34,4 millions d’USD. En outre, 3,1 millions d’USD seront versés par le Gouvernement mozambicain et 2,9 millions d’USD par les bénéficiaires.

“Le FIDA appuie les secteurs de la pêche et de l’aquaculture au Mozambique depuis 1993. Ce projet constitue un point de départ en vue d’une transposition à plus grande échelle de nos investissements”, a déclaré Robson Mutandi, Directeur de pays au Mozambique. “Il contribuera à résoudre les principaux problèmes auxquels se heurte la filière aquacole et fera fond sur les enseignements tirés de l’expérience pour renforcer les résultats dans tout le pays.”

En outre, le PRODAPE participera activement au développement socioéconomique du pays et à l’amélioration de la sécurité nutritionnelle et alimentaire. En effet, en plus d’offrir une source de protéines peu coûteuse qui améliorera le régime alimentaire de la population, il favorisera la création d’emplois et d’activités génératrices de revenus dans 23 districts de sept provinces du pays. Il aura par ailleurs pour effet de réduire la vulnérabilité des participants face aux changements climatiques grâce à la promotion de pratiques durables et à la prise en compte des enseignements tirés des catastrophes provoquées par les cyclones Idai et Kenneth, en 2019.

Le projet reposera sur un ensemble de techniques de production aquacole durables, telles que les digues d’étang en terre, le recours aux énergies solaire et éolienne dans la chaîne du froid, l’intégration de bassins piscicoles à des zones d’élevage et de culture, l’élevage en paniers dans de grands plans d’eau intérieurs et des systèmes aquaponiques modernes. Il contribuera à la création et à la consolidation, sur le plan local, de réseaux commerciaux aux fins de l’approvisionnement en intrants, notamment en aliments pour poissons et en alevins, à des prix compétitifs et abordables.

Le PRODAPE appuiera l’intégration des petits pisciculteurs à la filière aquacole en leur facilitant l’accès aux marchés et aux partenaires commerciaux. Il les aidera également à obtenir des services financiers à des prix raisonnables par l’intermédiaire du Projet de financement des entreprises rurales actuellement mené au Mozambique avec l’appui du FIDA.

Depuis 1983, le FIDA a investi plus de 386,47 millions d’USD dans 15 programmes et projets de développement rural au Mozambique, d’une valeur totale de près de 585 millions d’USD. Ces projets ont directement bénéficié à 2 391 789 ménages ruraux.

AGM
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here