75 000 vaches pour payer sa dette : l’Angola accepte le troc proposé par le Tchad - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

75 000 vaches pour payer sa dette : l’Angola accepte le troc proposé par le Tchad

Partager

75 000 vaches pour payer sa dette : l’Angola accepte le troc proposé par le Tchad



Le Tchad a commencé à rembourser à l'Angola une dette de 100 millions de dollars avec du bétail. Plus de 1 000 vaches sont arrivées cette semaine par bateau à Luanda comme premier paiement, a rapporté le Journal Officiel de l'Angola. 3 000 têtes supplémentaires arriveront d’ici la fin du mois de mars 2020.

 Au total, N'Djamena s’est engagée à livrer à l’Angola 75 000 bovins sur une période d’environ six ans, en remboursement d’une dette contractée en 2017. Ce qui représente à peu près 1 300 dollars par vache.

Cet accord de troc inhabituel arrange les deux pays : le Tchad manque d'argent alors que l'Angola a besoin de bétail. Selon le directeur de l'Institut des services vétérinaires, l'accord prévoit une livraison de 3 500 têtes de bétail chaque trimestre.

Les animaux seront accueillis à la périphérie de la province de Luanda dans la plus grande unité angolaise de quarantaine. Il s'agit d'un point d'observation médico-vétérinaire pour tous les bovins se déplaçant à travers le pays, y compris ceux importés, à des fins d'inspection zoo-sanitaire.

Le Tchad, un grand pays d'élevage

L’Angola compte ainsi reconstituer sa population bovine. Le pays est régulièrement frappé par la sécheresse, ce qui entraîne la mort du bétail par la faim et le manque d’eau, laissant de nombreux villageois dans le dénuement. Bien que riche en pétrole, l'Angola s'efforce toujours de se remettre des séquelles d'une guerre civile de 27 ans qui l'a ravagé après l'indépendance.

En revanche, le Tchad est décrit par l'Organisation mondiale de la santé animale comme un "pays d'élevage par excellence", avec environ 94 millions de têtes de bétail. Ces animaux représentent 30% des exportations du pays et constituent sa principale source de devises après le pétrole.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here