SÉNÉGAL : ATELIER NATIONAL DE PARTAGE EXPÉRIENCES SUR L’ELABORATION DES PLANS D’ACTIONS CLIMAT-ENERGIE - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

SÉNÉGAL : ATELIER NATIONAL DE PARTAGE EXPÉRIENCES SUR L’ELABORATION DES PLANS D’ACTIONS CLIMAT-ENERGIE

Partager

SÉNÉGAL : ATELIER NATIONAL DE PARTAGE EXPÉRIENCES SUR L’ELABORATION DES PLANS D’ACTIONS CLIMAT-ENERGIE



L’atelier national de partage d’expériences sur l’élaboration des Plans d’Actions Climat-Energie organisé par Enda Energie-Environnement le 13 Février dernier en partenariat avec l'Union Européenne au Sénégal représenté par Mme l'ambassadrice Irene MINGASSON et la Coopération Espagnole représentée par la coordinatrice Générale Mme Belén REVELLES, a permis aux différents acteurs invités d’échanger sur une série importante de questions à l'ordre du jour.

La rencontre a permis de réunir les Maires de l’EIPC, les représentants des villes signataires de la CdM SSA, les représentants de l’Etat du Sénégal, les partenaires au développement et les représentants des organisations de la société civile dont Africa Green Magazine.
Pour rappel, l’objectif de cet atelier était de sensibiliser et d’informer les villes et territoires sur les plans d’actions climat-énergie. Il visait également à explorer les mécanismes et leviers à mettre en place afin de permettre aux villes signataires de la convention des Maires du Monde (CdM), de transformer leurs engagements en actions concrètes.

Au cours de cet atelier, la présentation de la convention des maires a été faite aux participants, ainsi qu’un partage des enseignements de la mise en œuvre des phases 1 et 2 de la CdM ASS. On notera également que les barrières et perspectives pour l’élaboration et la mise en œuvre du PAAEDC ont été identifiées.

Lors de la rencontre, le Directeur d’Enda Energie, monsieur Secou SARR à rappeler l’urgence de développer des actions climatiques en vue d’aider les collectivités à s’adapter aux effets pervers des changements climatiques tout en contribuant à l’effort national de réduction des émissions de GES à travers l’accès à une énergie durable.
Dans son discours, il a invité les autorités locales à s’engager à la fois politiquement et de manière volontaire à renforcer la mise en œuvre des actions climatiques et énergétiques dans leurs communautés et, d’autre part, à s’inscrire dans une vision à long terme pour un développement humain bas carbone et résilient.

Aux sorties, les échanges ont permis d’établir un dispositif et d’élaborer une feuille de route pour l’accompagnement des plans climat-énergie.

La Rédaction

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here