Les EAU soutiennent et promeuvent des solutions d'énergie renouvelable dans les pays en développement - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Les EAU soutiennent et promeuvent des solutions d'énergie renouvelable dans les pays en développement

Partager

Les EAU soutiennent et promeuvent des solutions d'énergie renouvelable dans les pays en développement

Les Émirats arabes unis ont constamment promu et utilisé des solutions d'énergie renouvelable et soutenu et financé des pays en développement pour lancer des projets durables d'énergie propre.
Depuis que la capitale, Abou Dhabi, a été choisie pour être le siège de l'Agence internationale pour les énergies renouvelables, l'IRENA, les Emirats Arabes Unis ont encouragé l'utilisation des énergies renouvelables dans de nombreux pays, en lançant des initiatives innovantes et en renforçant la coopération multilatérale entre les membres de l'agence pour lutter contre les défis liés à l'utilisation des sources d'énergie renouvelables et promouvoir le développement durable dans le monde.
Le Fonds d'Abou Dhabi pour le développement, FADD, a contribué au financement de projets d'énergie renouvelable grâce à des accords de financement conjoints avec les gouvernements de nombreux pays en développement.
Les Emirats arabes unis ont alloué (350 millions de dollars) la facilité de projet IRENA / ADFD, le Fonds pour les énergies renouvelables EAU-Caraïbes (183 millions de dollars australiens (50 millions de dollars)), ainsi que le Fonds de partenariat EAU-Pacifique, UAE-PPF, évalué à 183,4 millions d'AED (50 millions de dollars).
Le premier cycle de financement UAE-PPF a permis l'achèvement de petits projets d'énergie solaire et éolienne à Kiribati, Fidji, Samoa, Tonga, Tuvalu et Vanuatu.
Le Fonds EAU-Caraïbes pour les énergies renouvelables d'une valeur de 50 millions de dollars a été lancé en septembre 2016 et est le plus récent ajout au programme d'aide internationale des EAU concernant les énergies renouvelables.
Il s'agit également du plus grand investissement dans les énergies renouvelables dans la région des Caraïbes et est le résultat du partenariat entre le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale et le Fonds d'Abou Dhabi pour le développement. Il finance également intégralement les projets menés par Masdar.
En 2018, trois projets d'énergie solaire ont été lancés aux Bahamas, à la Barbade et à Saint-Vincent-dans les Grenadines, dans le cadre du Fonds pour les énergies renouvelables EAU-Caraïbes.
La capacité de production totale des trois projets s'élève à 2,35 mégawatts d'énergie solaire et une capacité de stockage de batteries de 637 kilowatts / h. Ces projets permettront d'économiser plus de 895 000 litres de diesel, soit environ 1,1 million de dollars par an. Elle empêchera également la production d'environ 2,6 millions de tonnes de dioxyde de carbone.
Les trois stations ont été conçues pour résister à des vents allant jusqu'à 160 miles par heure ainsi qu'aux conditions météorologiques difficiles auxquelles la région est confrontée pendant la saison des tornades.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here