Cameroun : un plan à 1400 milliards CFA pour produire 1,4 million de tonne de riz, en 2024 - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Cameroun : un plan à 1400 milliards CFA pour produire 1,4 million de tonne de riz, en 2024

Partager

Cameroun : un plan à 1400 milliards CFA pour produire 1,4 million de tonne de riz, en 2024


L’agriculture au Cameroun est la principale source de croissance et de devises du pays.  Ce secteur est la principale occupation pour 56 % de la population active du pays en 2003, bien que seulement environ 15,4 % des terres soient arable. Les principales cultures commerciales sont le coton et le café ainsi que le cacao et les principales cultures de subsistance sont les racines et tubercules, le plantain, le mil, le riz et le sorgho. 

Par ailleurs, le riz fait actuellement partie des aliments de base des populations rurales et urbaines du Cameroun. La demande nationale a été estimée en 2009 à 300 000 tonnes essentiellement couvertes par des importations. Cette spéculation est la filière pour laquelle le pays connaît une forte dépendance des marchés internationaux, alors que paradoxalement les potentialités de production intérieures sont considérables.
Cependant malgré sa place importante dans l’économie et la nourriture du pays, la filière rizicole est confrontée à de nombreuses contraintes comme la difficulté d’accès aux intrants ; le manque ou l’insuffisance de semences améliorées ; la faible organisation des producteurs ; les pertes post-récoltes élevées ; l’insuffisance des équipements de décorticage et l’enclavement des principales zones de production.


Dès lors, il est opportun de mettre en place des politiques agricoles visant à promouvoir cette filière rizicole capitale au Cameroun.

Financement de 1400 milliards pour la production de 1,4 million de tonne de riz en 2024

Dans une étude dévoilée, le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) propose un plan de relance de la filière riz au Cameroun. Celui-ci est évalué à environ 1 400 milliards FCFA. Près de 60% de ce budget serait destiné à l’aménagement des rizières. 
Ce plan comporte plusieurs axes : la mise en place d’un cadre de coordination pour veiller à la synergie des initiatives de développement de la filière riz ; la structuration de la filière, notamment du rôle des acteurs ; la disponibilité et l’accessibilité des intrants (semences améliorées et adaptées) ; la promotion de l’utilisation des bonnes pratiques culturales ; la mécanisation appropriée, à travers le renforcement des capacités des acteurs ; la promotion de la première et la deuxième transformation avec une insistance sur le respect des normes et de la qualité ; l’amélioration du cadre règlementaire et légal et le renforcement de la communication autour du riz produit localement. 
Il indique que la mise en œuvre de ce plan devrait, sur cinq ans, porter la production nationale à environ 1,4 million de tonnes de riz paddy et accroitre le niveau de transformation de 65% à 100% et amener les Camerounais à consommer le riz Made in Cameroun d’ici 2024.
Par Adame NDAO

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here