Nigéria : Kano a alloué 10.000 hectares de terres irrigables à la tomate durant cette saison sèche - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Nigéria : Kano a alloué 10.000 hectares de terres irrigables à la tomate durant cette saison sèche

Partager

Nigéria : Kano a alloué 10.000 hectares de terres irrigables à la tomate durant cette saison sèche


Située au nord du pays, Kano est l’une des luxuriantes villes du Nigeria. Elle est la deuxième plus grande ville par sa population. La ville de Kano a connu une croissance spectaculaire. Depuis 1820, la ville est devenue le plus grand centre commercial en Afrique de l’Ouest, et possédant les plus grands marchés qui remontent au XVe siècle. Grâce à l’abondance des produits agricoles, notamment, le maïs, le riz, le coton, l’arachide, le bétail et la gomme arabique, outre les industries textiles, les matières premières, le cuir, les échanges commerciaux se sont élargis à grande échelle à travers la caravane du nord allant vers l’ Europe, en traversant le Sahara via Tripoli, Tunis et Fès. En effet, cette ville a un poids important dans la production nationale de tomate ce qui fait du Nigeria le 14éme producteur au niveau mondial et le second producteur de tomates fraîches en Afrique.

D’après le gouverneur de l’Etat de Kano,  le développement économique de son territoire repose sur l’agriculture. Et il soutient que la tomate est plus puissante que le pétrole. Il assure que la tomate pourrait bien être l’or de Kano, car on a des facilités d’irrigation et on ne manque pas de terres. Ce qui l’importe c’est d’assurer la rentabilité car ils ont les meilleurs hommes d’affaires d’Afrique et la tomate est rentable ce qui va sans doute à leur avenir. Et c’est dans ce cadre que des terres supplémentaires se sont destinées en faveur de cette spéculation.

Á Kano : 10.000 hectares de terres irrigables pour la culture de tomate

Le secteur de tomate occupe 200 000 producteurs et génère pourtant 16,2 % du PIB et 60 % de l’emploi en Afrique. Et pour faire de ce secteur une révolution verte, de terres arables et irrigables restent indispensables.  C’est dans ce sens que l’Etat de Kano a alloué 10 000 hectares de terres irrigables à la culture de la tomate à partir de la saison sèche 2019. D’après Alhaji Danladi-Yadakwari, numéro un de l’Association des producteurs de tomates du Nigeria (TOGAN), cette démarche s’inscrit dans le cadre du programme Anchor Borrowers lancé par le gouvernement depuis 2015. Dans les détails, le dirigeant indique que cette initiative fournira des engrais, des prêts financiers et des plantules à quelque 10 000 producteurs de la zone pour le compte de ladite saison. 
En outre, dans le cadre de d’assurer la durabilité par approche participative de ce secteur, les hommes d’affaires sont appelés  à venir y investir massivement.


A.G.M
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here