Burkina Faso : les Hauts-Bassins informés sur les mécanismes de financements du Fonds Vert pour le climat - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Burkina Faso : les Hauts-Bassins informés sur les mécanismes de financements du Fonds Vert pour le climat

Partager

Burkina Faso : les Hauts-Bassins informés sur les mécanismes de financements du Fonds Vert pour le climat


Le Fond vert pour le climat (FVC) est un mécanisme financier de l'Organisation des Nations Unies, rattaché à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Il vise à transférer des fonds des pays les plus avancés à destination des pays les plus vulnérables pour mettre en place des projets combattant les effets des changements climatiques ou d’adaptation au changement climatique.

Officiellement lancé en 2011 lors de la Conférence de Durban sur les changements climatiques  (17e Conférence des parties ; COP17), le FVC est destiné à soutenir les différents projets, notamment avec pour objectif de diminuer les émissions de gaz à effet de serre, de lutter contre la déforestation et de prendre des mesures d'adaptation aux conséquences du réchauffement climatique. 

Il entend apporter une contribution ambitieuse à la réalisation des objectifs d’atténuation et d’adaptation de la communauté internationale, dans le but de maintenir l’élévation moyenne de la température de la planète en dessous de 2 °C. Les bénéficiaires en seront prioritairement les pays en développement les plus vulnérables. Et pour répondre à la forte demande de financements, les pays développés adhèrent à l’objectif de mobiliser ensemble 100 milliards de dollars par an entre la signature de l'accord et 2020.

Information sur les mécanismes de financements du Fonds Vert pour le climat au Burkina Faso

Au Burkina Faso, le secrétariat du Fonds vert pour le climat a organisé, en partenariat avec la Direction générale de l’environnement des Hauts-Bassins, une séance d’information sur son mécanisme de financement. Le Fonds Vert pour le Climat (FVC) est un instrument mis en place par la communauté pour aider les pays dans leur lutte contre le changement climatique. Il s’est assigné pour tâche, après la mise en place de son dispositif institutionnel, d’informer largement son public cible afin que celui-ci puisse bénéficier de l’ensemble des mécanismes de mobilisation financière à sa disposition. La connaissance de l’ensemble de ces procédures permettra aux participants de développer leurs projets de manière à les rendre éligibles aux financements proposés par le fonds.

Ont pris part à cette séance d’information, les collectivités territoriales, les services techniques, les services déconcentrés, les ONG et associations, ainsi que les acteurs du secteur privé de la région. Selon Mathurin Sanon, le directeur régional de l’environnement de l’économie verte et du changement climatique des Hauts-Bassins, l’objectif de cette séance d’information était de conférer aux participants, « une bonne compréhension de tout le mécanisme, le processus afin qu’ils puissent également saisir l’ensemble des opportunités qui se présentent pour pouvoir profiter de ces financements ».

Ainsi bien que le Burkina Faso soit l’une des régions les plus touchées par le changement climatique, l’Afrique ne parvient à mobiliser qu’une infime partie du financement climatique.

Par Adame NDAO

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here