Afrique : le réchauffement climatique aggrave la faim - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Afrique : le réchauffement climatique aggrave la faim

Partager

Afrique : le réchauffement climatique aggrave la faim


Encore appelé réchauffement planétaire ou dérèglement climatique, le réchauffement climatique est le phénomène d’augmentation des températures moyennes océaniques et atmosphériques, induit par la quantité de chaleur piégée à la surface terrestre, du fait des émissions des gaz à effet de serre. 

Ce phénomène est observé depuis le début du xxe siècle. En effet cette augmentation de chaleur et les changements climatiques (quantité de pluie par an et selon la saison par exemple) seront différents et inégaux selon les régions du Monde. Mais une chose est sure : les populations déjà vulnérables des pays en développement en subiront les effets les plus importants. Il entraînera plusieurs conséquences comme : les phénomènes climatiques extrêmes, l’instabilité des saisons, l’élévation des niveaux des mers, une fonte massive des glaciers etc. Le continent Africain constitue le plus vulnérable des continents et subisse déjà les méfaits de ce changement touchant les piliers économiques, social et écologique.

Le réchauffement climatique fait progresser la faim en Afrique

Selon le rapport 2019 de l’Organisation Non Gouvernementale Allemande Welthungerhilfe, la faim progresse dans le monde. L’indice mondial de la faim est rendu public dans ce rapport. Les causes seraient le réchauffement climatique et les conflits armés. Selon le rapport, qui est publié chaque année depuis 2006, la faim progresse dans le monde et l'insécurité alimentaire perdure dans beaucoup de pays africains. 
Progression de la famine 
Sur les 117 pays évalués, 43 connaissent une insécurité alimentaire aiguë depuis 2017, précise le document. C'est le cas notamment de pays comme le Tchad, Madagascar, le Yémen ou la Zambie. Au total, 822 millions de personnes souffrent de la faim dans le monde. Soit une personne sur neuf. Ce chiffre était pourtant inférieur à 800 millions il y a trois ans.

Les causes de l'aggravation de la famine seraient le réchauffement climatique et les conflits armés. D’après le représentant pour le Niger de la Welthungerhilfe (WHH), des pays africains comme le Niger, le Nigeria, le Burkina Faso, le Mali, le Tchad et la Centrafrique sont particulièrement touchés.

A.G.M
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here