Mbuji-Mayi : BAD débloque 26,2 millions USD pour réduire la pénurie d’eau potable - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Mbuji-Mayi : BAD débloque 26,2 millions USD pour réduire la pénurie d’eau potable

Partager

Mbuji-Mayi : BAD débloque 26,2 millions USD pour réduire la pénurie d’eau potable

La Banque africaine de développement (BAD) vient de débloquer 26,2 millions de dollars américains pour financer un projet de desserte en eau potable au profit de la ville de Mbuji-Mayi dans la province du Kasaï-Oriental. Objectif réduire de plus de 50% la pénurie d’eau dans cette partie du pays.

Ce fonds passe par le Projet de renforcement des infrastructures socioéconomiques dans la région Centre de la Rdc (PRISE).
Il va servir à financer la facture des travaux de réhabilitation du système d’approvisionnement d’eau potable de la ville de Mbuji-Mayi. Ces travaux qui vont débuter en décembre prochain seront exécutés sur une période de 32 mois afin d’atteindre les 57 % des zones ciblées.

Le contractant va devoir implanter 865 bornes fontaines dont le raccordement partira du captage d’eau depuis la source de Lukelenge, en passant par Bakwa-Kapamba, Tshilomba et Maréchal.
En effet, le secrétaire général au Développement rural et président du Comité de pilotage du PRISE a supervisé, vendredi 21 septembre dernier à Kinshasa, la signature du contrat de ces travaux entre l’entreprise chinoise PAN-China Group et la.coordination nationale de PRISE représentée par l’ingénieur civil Déo Nsunzu.

Présent à cette cérémonie, le ministre du Développement rural, Guy Mikulu a exprimé ses vifs remerciements à la BAD. Il a également salué le pilotage de ce projet dont la première phase se matérialise.

Si l’objectif du Gouvernement est celui de raccorder toute la ville en eau potable, la deuxième phase s’inscrit dans cette perspective.
A en croire le coordonnateur de PRISE, un autre contrat sera bientôt signé avec la KFW pour renforcer la capacité de desserte de la Regideso Mbuji-Mayi.

En rappel, le Projet de renforcement des infrastructures socio-économiques (PRISE) dans la zone centre de la RDC a été lancé en 2014. Il est fruit du partenariat entre la BAD et le Gouvernement congolais, à travers le ministère du Développement rural.

Ce partenariat est cofinancé pour plus de 105 millions USD par les deux parties dans l’objectif de contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations de plus de 30 agglomérations de 10 000 à 25 000 habitants chacune, dans les deux provinces du Kasaï autour de l’axe Ilebo-Tshikapa-Kananga-Mbuji-Mayi.

A.G.M

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here