ZAMBIE : LA REPRISE DES ACTIVITES DE L’EMERAUDE - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

ZAMBIE : LA REPRISE DES ACTIVITES DE L’EMERAUDE

Partager

ZAMBIE : LA REPRISE DES ACTIVITES DE L’EMERAUDE



AGM- Zambie       Connu sous le surnom de "Inkalamu" qui signifie Emeraude lion en langue locale en ZAMBIE, la précieuse pierre verte revient sur la surface. Stopper de toutes activités en 2020, pour des raisons sanitaires liés à la propagation du coronavirus, l’entreprise britannique Gemfields a annoncé la réouverture de la mine d'émeraude de Kagem, l'une des plus grandes au monde.

 

Kagem fait partie des plus grandes mines d'émeraude au monde. Elle s'étend sur 41 km2 et alimente 25% de la production mondiale selon les chiffres donnés par le groupe. Elle doit notamment sa réputation à ses pierres de petite dimension, d'un vert soutenu. Une qualité qui peut atteindre des prix supérieurs à ceux du diamant et du rubis, contrairement aux pierres plus grandes, extraites notamment en Colombie, le premier producteur mondial.

 

Bien que cette activité minière soit très récente, la Zambie est devenue aujourd’hui l’un des plus gros producteurs d’émeraudes. L’émeraude de Zambie est très appréciée des joailliers du monde entier, en raison de ses teintes uniques très reconnaissables.

 

Elle se caractérise par sa couleur verte, très profonde, teintée d’une légère nuance de bleu. Leur couleur est moins intense que celle des émeraudes de Colombie, mais elles présentent une très belle transparence.

 

S’il arrive de découvrir des pierres de poids important, la majorité des émeraudes brutes zambiennes ne dépassent généralement pas deux carats. La pierre précieuse zambienne fait partie des trésors d’Afrique, ce qui explique une compétition qui se fait de manière rude à l’échelle internationale contre la Colombie et le Brésil.


En octobre 2020, la ZAMBIE fait la découverte d'une grande pierre d'en moyenne 1,13 kg donc 5,655 carats, une mise en lumière qui s'est faite connaître à l'échelle internationale tout en réveillant une concurrence commerciale.




KENGUE Cindy 

Journaliste stagiaire/ AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here