UNE OUGANDAISE CREEE UN SAVON ANTI MOUSTIQUE - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

UNE OUGANDAISE CREEE UN SAVON ANTI MOUSTIQUE

Partager

UNE OUGANDAISE CREEE UN SAVON ANTI MOUSTIQUE  



AGM-Ouganda    Le paludisme est un facteur important de mortalité dans ce pays, représentant près de 20% des décès à l'hôpital. Après avoir suivi une formation en entrepreneuriat social, cette jeune ougandaise a été inspirée pour créer une entreprise dénommée Uganics qui s'attaquerait à la maladie qu'elle avait constamment combattue dans sa jeunesse.


Pour ce faire, Joan Nalubega a fabriqué un savon répulsif à base d’huile d’olive, d’huile de coco, de citronnelle et de lavande. Il est efficace pendant 6h et peut s’utiliser aussi bien sur la peau, qu’en lessive pour les vêtements, selon le site JeuneAfrique. La vocation de son projet est de cibler les populations défavorisées. « Il y a des solutions sur le marché comme les vaporisateurs mais ça ciblait uniquement les touristes, ceux qui sont menacés par la maladie ne sont pas pris en compte. C’est pourquoi, j’ai décidé de faire un produit qui s’adresse à eux » Joan Nalubega

 

Joan Nalubega/@BBC

Ainsi, elle vend ses savons à un prix élevé dans les hôtels et aux touristes, les bénéfices récoltés permettent de financer la production de savon à moindre prix pour les communautés locales. Plusieurs utilisateurs l’ont déjà testé et en sont ravis. « Avant que nous nous commencions à utiliser ce savon, les enfants souffraient davantage de paludisme. Ils avaient de nombreuses traces de piqûres de moustiques sur le corps le matin. Mais maintenant ils ne se font plus piquer. Ils n’ont plus de traces sur leurs bras » témoigne une utilisatrice. 

 

Joan Nalubega travaille avec les hôpitaux et les utilisateurs afin de mesurer l’impact de son savon. Et elle a déjà reçu 5000 dollars de la fondation Tony Elumelu (un programme d’entreprenariat qui finance les jeunes africains). Par ailleurs, elle s'est associée à 10 lodges de safari qui vendent le produit à plus de 100% de profit pour lui permettre de subventionner le produit pour ceux qui en ont le plus besoin.


D’après Anzishaprize, l’entreprise Uganics a jusqu'à présent mené 4 campagnes d'information sur le paludisme et distribué 1 000 savons anti-répulsifs gratuits à 120 familles dans les districts ruraux de l'Ouganda. La vision ultime de Joan est de voir un Ouganda exempt de paludisme, en commençant par réduire les décès dus au paludisme en Ouganda de 20% au cours des 5 prochaines années. 


Penda DJIGO/AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here