L'ONU COLLECTE DES FONDS POUR AIDER ENVIRON 160 MILLIONS DE PERSONNES DANS DES PAYS LES PLUS VULNÉRABLES - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

L'ONU COLLECTE DES FONDS POUR AIDER ENVIRON 160 MILLIONS DE PERSONNES DANS DES PAYS LES PLUS VULNÉRABLES

Partager

 

L'ONU COLLECTE DES FONDS POUR AIDER 160 MILLIONS DE PERSONNES DANS DES PAYS LES PLUS VULNERABLES




L’organisation des nations unis a lancé mardi 1 décembre un appel humanitaire record de 35 milliards de dollars pour l’année 2021. Cet argent demandé par l’ONU et ses partenaires servira à aider les pays vulnérables en cette période ou la pandémie a fait basculer des centaines de millions de personne dans la pauvreté. Il s’agit en effet de quelques 160 millions de personnes (sur les 235 millions) dans 56 pays qui font face à la faim, aux conflits, aux déplacements, ainsi qu’aux conséquences du changement climatique et de la covid-19.


Selon Marck Lowcock, responsable des Affaires humanitaires à l'ONU, 235 millions de personnes ont aujourd’hui besoin d'une aide humanitaire, en augmentation de 40% en un an. Une hausse "presque entièrement due au Covid-19" qui a fait au moins 1,46 million de morts en près d’un an.


Les observations de l’ONU montrent que les personnes vivant déjà sur le fil du rasoir ont été durement touché par l’augmentation des prix de la nourriture, la chute des revenus, l’interruption des programmes de vaccination et la fermeture des écoles.



Mark Lowcock : Responsable des affaires humanitaires de l'ONU


 En outre, le responsable des affaires humanitaires met en garde les autorités et avance que  «de multiples famines se profilent à l’horizon». Il estime que d’ici à la fin 2020, 270 millions de personnes pourraient souffrir d’insécurité alimentaire aiguë, soit 82% de plus qu’avant la pandémie.


L’appel des Nations unies montre que la Syrie et le Yémen, ravagés par la guerre, sont en tête de la liste des pays qui ont le plus besoin d’aide humanitaire. C’est pourquoi l’ONU demande près de six milliards de dollars pour aider des millions de Syriens dans leur pays et dans le monde et près de 3,5 milliards de dollars pour soutenir environ 20 millions de personnes au Yémen, en proie à la plus grave crise humanitaire sur la planète.


 Il est vrai que la pandémie continue de mettre à l’épreuve la planète avec les différentes mesures à suivre, mais le secrétaire général des Nations unies, António Guterres a assuré que le système humanitaire a de nouveau fait ses preuves en 2020, en fournissant nourriture, médicaments, abris, éducation et autres produits essentiels à des dizaines de millions de personnes». Ainsi pour lui, la mobilisation des ressources et la solidarité avec les personnes qui vivent dans des moments difficiles reste le plus important.

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here