FORUM SUR LA REVOLUTION VERTE EN AFRIQUE, LA CEREMONIE DE 2020 S’EST DEROULEE EN LIGNE - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

FORUM SUR LA REVOLUTION VERTE EN AFRIQUE, LA CEREMONIE DE 2020 S’EST DEROULEE EN LIGNE

Partager

FORUM SUR LA REVOLUTION VERTE EN AFRIQUE, LA CEREMONIE DE 2020 S’EST  DEROULEE EN LIGNE


AGM- C’est la première fois que la cérémonie du forum sur la révolution verte en Afrique (AGRF) est virtuelle, et cela est dû à la pandémie du coronavirus qui continue toujours son chemin. Cette année, les acteurs ont fait des rencontres virtuelles du 8 au 11 septembre 2020 pour discuter sur la question de l’agriculture en Afrique. Ce 10ème forum sur la révolution verte en Afrique «(AGRF), organisé par la république du Rwanda et ses partenaires porte sur le thème : « Nourrir les villes et développer le continent. Comment tirer parti des marchés alimentaires des zones urbaines pour mettre en place des systèmes alimentaires durables en Afrique ? »

 La dixième édition annuelle de l’AGRF compte parmi ses principaux intervenants des chefs d’État et de gouvernement d’Afrique. Elle a aussi réuni des représentants de gouvernements, de la société civile, du secteur privé et de la communauté scientifique.

Faisant parti des partenaires de premiers plan de cet évènement, la banque africaine de développement (BAD) a participé à 9 séances virtuelles dont diffèrent sujets ont été abordés. Cette dernière compte soutenir les petites et moyennes entreprises qui produisent, transforment et commercialisent 60% des biens alimentaires consommé sur le continent. Cette déclaration de Wambui Gichuri, vice-président par intérim, chargé de l’agriculture et du développement humain et social fait partis des objectifs de la BAD qui  vise à améliorer la circulation  des intrants et des denrées alimentaires. Selon lui, cette initiative va accroître la production, favoriser l’accès à des produits alimentaires sains et nutritifs, créer des équipes spéciales chargées de veiller à la sécurité alimentaire dans les pays, renforcer la capacité des organisations régionales et effectuer un suivi des initiatives transfrontalières.

De ce fait, une session a été exclusivement réservé au sujet des femmes entrepreneurs afin d’aborder les méthodes nécessaires pour les identifier. Sachant que ces dernieres appartenant au monde invisible servant d’intermédiaire entre les agriculteurs et les secteurs de la transformation à valeur ajoutée, Esther Dassanou, coordinatrice de l’AFAWA en a largement discuter avec des experts   en vue de leur accorder des crédits.  

Atsuko Toda a également animé une réunion parallèle organisée par la Banque le 7 septembre. La session, intitulée « l’Intégration des systèmes alimentaires africains dans l’optique des champions des PME », a fait entendre la voix des petites et moyennes entreprises appartenant aux sous-secteurs de la production, de la transformation, de la logistique et de la chaîne du froid.

« Nourrir la population croissante de l’Afrique ne consiste pas seulement à produire plus de biens alimentaires. Il s’agit également d’apporter des biens alimentaires aux personnes qui en ont le plus besoin. Nous aidons les entrepreneurs tout au long des chaînes de valeur du système alimentaire pour atteindre ce résultat », a déclaré Atsuko Toda.

Le directeur de l’Agriculture et de l’agro-industrie, Martin Fregene affirme que l’agriculture et le renforcement des systèmes alimentaires sont les pierres angulaires du plan de l’Afrique pour reconstruire en mieux après la pandémie de Covid19. Ainsi, La banque africaine de développement se dit fier de faire partie de l’AGRF qui a réuni les plus importants décideurs des gouvernements dans le même espace numérique ainsi que les acteurs de base situés tout au long de la chaîne de valeur agricole.



Par Amélia DACOSTA
AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here