Nouveau Coronavirus : La Russie réussi à développer un vaccin - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Nouveau Coronavirus : La Russie réussi à développer un vaccin

Partager

NOUVEAU CORONAVRUS : LA RUSSIE REUSSI A DEVELOPPER UN VACCIN


« Spoutnik V » (V comme vaccin), est le nom donné au vaccin développé par les chercheurs russes. Le président russe, Vladimir Poutine, à affirmer lors d’une conférence de presse, le mardi 11 août dernier, que la Russie avait développé le « premier » vaccin contre le nouveau coronavirus.

Les chercheurs ont finalement réussi à prouver que le coronavirus peut être vaincu et le vaccin sera bientôt mis en circulation dans le pays. Le président du fonds souverain russe, Kirill Dmitriev, impliqué dans son développement, a déclaré qu’il a été baptisé en référence au satellite soviétique, premier engin spatial mis en orbite. Selon lui, « Plus d’un milliard de doses » ont été précommandées par 20 pays étrangers, en précisant que la phase 3 des essais devrait commencer mercredi.

Vladimir Poutine et Kirill Dmitriev

Ce vaccin est à vecteur viral, c’est-à-dire qu’il utilise comme support un autre virus qui a été transformé et adapté pour combattre le Covid-19. Il utilise l’adénovirus, une technologie également choisie par l’université d’Oxford.

Jusqu’ici, la Russie n’a pas publié d’étude détaillée des résultats de ses essais permettant d’établir l’efficacité des produits qu’elle dit avoir développés. Néanmoins, une autorisation réglementaire de développement a été donnée par le ministère de la santé russe à l’Institut Nikolaï Gamaleïa, un centre de recherche d’Etat en épidémiologie et microbiologie situé à Moscou.

Cette autorisation, qui intervient après moins de deux mois d’essais cliniques chez l’homme, ouvre la voie à l’utilisation à grande échelle de ce vaccin sur la population russe, malgré le fait que les dernières phases des essais cliniques se poursuivent pour déterminer son innocuité et son efficacité.

 Les autorités sanitaires espèrent commencer la vaccination des personnels médicaux et enseignants dans les semaines à venir. Cependant, la vice première ministre en charge des questions de santé, Tatiana Golikova, a indiqué que le reste de la population sera vacciné à partir du 1er janvier 2021, date à laquelle le vaccin sera mis en circulation

Le ministère de la santé a affirmé que « des essais cliniques sur plusieurs milliers de personnes allaient continuer », mais qu’une double inoculation du vaccin « permet de former une longue immunité », pouvant durer « deux ans ».



Par Amélia DACOSTA
AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here