JOURNÉE MONDIALE DES STARTUPS - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

JOURNÉE MONDIALE DES STARTUPS

Partager

JOURNÉE MONDIALE DES STARTUPS


Startup”, terme anglais qui signifie « début », « commencement » ou encore « entame », est très rependu dans le jargon professionnel actuel. Selon, Gérard A. Kokou Dokou dans son article « Identité du créateur de start-up et accompagnement de l’entrepreneur technologique », le terme désigne une société innovante avec un fort ancrage au niveau des nouvelles technologies et de fortes perspectives de marché. Il précise que l’entrepreneur de ce type d’organisation est souvent centré sur son cœur de métier par l’exploitation de ses expériences, connaissances et compétences. De plus, Les besoins d’accompagnement sont importants d’autant que des compétences complémentaires sont nécessaires au démarrage et au décollage de l’affaire de nature complexe.

Bien que pas très courant, cette journée serait apparue en 2017 initiée par des ivoiriens. Il s’agirait d’une initiative privée de promoteurs de l’AFRICAN STARTUP FORUM (ASF) (forum économique des startups africaines). Il avait pour but d'encourager les décideurs socio-économiques d'Afrique mais aussi du monde entier à célébrer les start-ups et leurs écosystèmes.

Le “Startups day” en anglais, vise à montrer l’impact positif des startups, à faire la promotion de l’innovation, à favoriser l’employabilité des jeunes et à faire la promotion de la gouvernance durable.
Des femmes et des hommes, créateurs et créatrices d'entreprises, expertes et experts, investisseurs, décideurs politiques... œuvre pour que l'innovation et à la créativité de contribuent à amélioration positive du monde à travers la création et le développement de startups. C’est une aubaine pour une jeunesse africaine en manque d’orientation, de qualification, et d’opportunité d’embauche.

Depuis le 11 Mars 2017, la célébration des startups s’est vite rependu sur les réseaux sociaux et la promotion des startups se fait chaque année à la même date.

Dans plusieurs régions des Etats unies et pays occidentaux par contre, le plus courant est le « Startup Weekend » initié en juillet 2007 à Boulder (Colorado/USA) par Andrew Hyde. Le format de cette rencontre est un weekend d’environ 56 heures environ avec entre 30 à 120 participants appelés (weekend Warriors). L’événement attire aussi des orateurs, des entraîneurs, des panélistes (généralement des membres respectés de la communauté locale des jeunes pousses ou des personnalités du secteur technologique), ainsi que divers sponsors et représentants d'entreprises.

A la différence du Startup Weekend, le startup-day promeut les initiatives et projets portés par les communautés locales dites « non formel », qui occupe une place centrale dans l’économie africaine, leurs permettant une reconnaissance formelle. Alors formalisons « nos petits business » à l’africaine bien entendu.



Nadia TIH

AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here