Climat : 78% des Français pour une taxe carbone sur les transports aériens - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Climat : 78% des Français pour une taxe carbone sur les transports aériens

Partager

Climat : 78% des Français pour une taxe carbone sur les transports aériens


D'après une enquête de la Banque Européenne d'Investissement, les Français souhaitent de vraies mesures pour l'environnement.

Jusqu’à quel point les Français sont-ils prêts à changer leur quotidien pour limiter le réchauffement climatique ? Une étude de la Banque Européenne d’Investissement (BEI) montre qu’ils souhaitent de vraies mesures avec quelques contradictions typiquement françaises.

78% des Français soutiendraient la mise en place d’une taxe carbone sur les transports aériens, 67% affirment soutenir l’interdiction des vols court-courriers. Dans les deux cas, c’est 5 à 6 fois plus que la moyenne européenne. Fini le fantasme du pilote de ligne, en France être contrôleur sur un Feyzin-Limoges, c’est le combo sur Tinder.

Cette étude de la BEI mesure les sentiments des citoyens à l’égard du dérèglement climatique de par le monde. Selon les questions posées, nos compatriotes sont très offensifs. Par exemple, 93% souhaitent que le changement climatique soit enseigné à l’école. Des Français très décidés à se lever et à lutter contre l’hydre maléfique du réchauffement de la planète sauf si ça impacte leur voiture.

Quand l’étude évoque l’interdiction progressive des véhicules diesel, seul 58% des Français interrogés répondent favorablement contre 65% au niveau européen. Même chose pour la limitation de vitesse, on aime notre choupette mais surtout, beaucoup de Français n’ont pas le choix, il manque des transports en commun hors la ville.

Des différences de perception entre les générations

Les 15-29 ans paraissent très engagés en faveur du climat et veulent accélérer le processus contrairement aux plus de 65 ans.

Il y a quelques différences régionales aussi. On parlait de la taxe carbone pour les compagnies aériennes, plébiscitée par les Français mais assez peu par les Franciliens qui prennent plus souvent l’avion que les autres. Pareil pour l’interdiction des véhicules diesel, il y a la France et l’Île-de-France. En région parisienne, la mesure est plus soutenue qu’ailleurs, la lutte contre le réchauffement climatique, c’est aussi une perception géographique.

Si l’on en croit cette étude, les Français paraissent soutenir la trajectoire gouvernementale. Ils sont contre le plastique à usage unique, pour une taxe aérienne et vont même plus loin. En effet, 6 Français sur 10 seraient favorables à une augmentation du prix des denrées alimentaires avec une empreinte carbone importante, c’est-à-dire la viande ou les téléphones portables.

Si vous aimez regardez des photos de grillades sur Instagram, ça ne sent pas bon. Des Français qui se disent aussi prêts à donner 200 euros chaque année en cas d’impôts écologiques. Il y a les souhaits, les promesses et la réalité… Contre le réchauffement climatique, les Français sont tous prêt à partir au front, mais en voiture.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here