Un économiste sénégalais appelle les Africains à s'inspirer de l'expérience chinoise de lutte contre la pauvreté - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Un économiste sénégalais appelle les Africains à s'inspirer de l'expérience chinoise de lutte contre la pauvreté

Partager

Un économiste sénégalais appelle les Africains à s'inspirer de l'expérience chinoise de lutte contre la pauvreté


Le directeur général du Bureau de Prospective économique du Sénégal, Moubarack Lo, a appelé les Africains à s'inspirer des stratégies mises en place par le gouvernement chinois dans la lutte contre la pauvreté, dans un article repris lundi par les médias locaux.

M. Lo a souligné que "la République populaire de Chine a enregistré depuis 30 ans un franc succès dans la lutte contre la pauvreté. Citant des statistiques officielles chinoises, l'économiste sénégalais a indiqué que le taux de pauvreté au niveau national est tombé, entre 2012 et 2017, de 10,2% à 3,1%.
"Ces hautes performances résultent de stratégies protéiformes mises en place par le gouvernement chinois", a analysé l'économiste, citant l'agriculture, considérée comme "le premier moteur de la réduction de la pauvreté qui est d'abord rurale".
M. Lo a soutenu que "le deuxième instrument de lutte contre la pauvreté en Chine concerne la mise en œuvre de politiques sociales dédiées". De même, a-t-il expliqué, "la qualité de l'assistance ciblée aux personnes démunies et d'éradication précise de la pauvreté a ainsi fortement contribué à accélérer le processus d'éradication de la pauvreté".

Selon lui, la Chine a pu notamment assurer une couverture totale des régions et des personnes pauvres par l'assistance et la sécurité sociale.
Pour l'économiste, la Chine est en phase avec plusieurs principes considérés comme de bonnes pratiques en matière de lutte contre la pauvreté.
L'économiste sénégalais a évoqué une ferme volonté politique et un bon leadership, soulignant que "c'est le chef de l'Etat Xi Jinping lui-même qui est le champion de la lutte contre la pauvreté".
Fin 2015, le Comité central du Parti communiste chinois et le Conseil des Affaires d'Etat a lancé une offensive décisive contre la pauvreté, pleinement intégrée dans le XIIIe Plan quinquennal (2016-2020).

Parmi les autres principes, il a relevé que la gestion de la pauvreté en Chine se distingue par la précision dans l'identification des plus démunis, à travers un système national statistique de suivi de la pauvreté, couvrant les aspects multidimensionnels de la pauvreté, dont les revenus, le logement, l'éducation, la santé, l'accès aux marchés, les inégalités de revenus et de sexe, la protection sociale, etc.
"Les résultats de ces enquêtes sont analysés pour comprendre les causes de la pauvreté et diffusés à toutes les structures publiques qui les intègrent dans leurs programmes d'action", a-t-il indiqué, ajoutant qu'ils servent également pour la planification globale des interventions au niveau de l'Etat chinois.

Il a poursuivi que "la stratégie chinoise de lutte contre la pauvreté se fonde d'abord sur l'augmentation de la productivité et des revenus des pauvres "en leur permettant de conserver davantage de parts sur le profit généré dans la chaîne de valeur ajoutée".
L'action mise en place intègre ainsi toutes les dimensions allant du développement des infrastructures au renforcement des capacités et à l'octroi d'opportunités de financement par les institutions financières locales, au soutien au développement d'industries locales spécifiques, a salué le spécialiste.

En Chine, a-t-il rappelé, 70% des programmes de lutte contre la pauvreté sont exécutées au niveau local, par le biais de contrats de performance. En plus, l'utilisation des fonds est également évaluée et supervisée par la communauté bénéficiaire et par des experts mobilisés à cet effet, a-t-il fait valoir.
Selon lui, il importe de poursuivre activement les échanges d'expériences entre l'Afrique et la Chine sur les stratégies de lutte contre la pauvreté.
En second lieu, il a suggéré d'orienter l'action de la Chine vers les initiatives qui permettent d'accélérer la réduction de la pauvreté en Afrique, en répliquant les actions menées en faveur des régions chinoises de l'ouest et du centre.

A.G.M
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here