Africa Security Forum 2019 : Comment affronter les enjeux sécuritaires du changement climatique ? - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Africa Security Forum 2019 : Comment affronter les enjeux sécuritaires du changement climatique ?

Partager

Africa Security Forum 2019 : Comment affronter les enjeux sécuritaires du changement climatique ?


« L’impact du changement climatique sur la sécurité en Afrique », tel est le thème de la 4ème édition de l’Africa Security Forum qui se tiendra du 1er au 3 décembre 2019 comme à l’accoutumée à Rabat. L’ambition de cette manifestation d’envergure internationale est de proposer aux participants un espace de réflexion et de convergences des initiatives pour in fine apporter des solutions aux enjeux que le Continent doit affronter.

Co-organisé par le Centre de Recherches et d’Etudes Stratégiques Atlantis et le Forum International des Technologies de Sécurité, cet évènement comptera sur la présence pour cette nouvelle édition des représentants de 35 pays africains, ainsi que 400 personnalités et experts venant du monde entier.
Pour le président du forum, Driss Benomar, « l'événement commence à se faire connaître de plus en plus en Afrique et de plus en plus de pays demandent à venir non seulement des pays africains mais également des pays d’autres continents. Cette année nous avons le plaisir de recevoir le Brésil, l’Islande, la Norvège par exemple. Nous compterons aussi de nouveaux pays d’Afrique, des pays qui ne venaient pas à notre forum comme l’Afrique du Sud, le Kenya, le Botswana, la Tanzanie, l’Ouganda ou encore l’Angola ».

Le président n’a pas hésité à exposer les vrais problèmes qui se poseront d’ici quelques années à 2m.ma à l'occasion de la conférence de presse qui s'est tenue ce matin à Casablanca : « Avec le réchauffement climatique malheureusement il va y avoir des problèmes d’eau, la montée des mers etc. Et donc d’autres thématiques s’exposeront comme les problèmes de mouvance et de migrations de populations qui vont bouger, ces migrations-là vont aussi poser des problèmes. » Le but de ces trois jours de pourparlers et de ressortir avec de réelles solutions : « chaque année nous faisons des recommandations que nous envoyons un peu partout dans le monde. Maintenant il y a plusieurs organismes internationaux qui travaillent sur ces thématiques et sur ces recommandations mais aussi des institutions comme l’Union européenne ou l’Union africaine mais il est difficile pour nous de dire s’il y a un vrai suivi après. »

Le thème de l’événement sera ainsi étudié sous différents angles notamment trois sous thèmes comme l’a souligné Said El Houari, vice-président du think tank Atlantis : « trois sous thèmes seront étudiés durant cette 4èmeédition. Le premier sera relatif à la sécurité alimentaire et au développement agricole, le deuxième relatif au développement démographique et pour le troisième il sera question d’anticiper les solutions de demain pour lutter contre l’impact de ce changement sur le continent africain ».

Pour le vice-président il est important d’étudier ce thème. Et pour cause, « aujourd’hui l’Afrique est le premier continent qui est impacté par le changement climatique et principalement le stress hydrique. Le deuxième point c’est qu’aujourd’hui la population du continent africain est de plus de 1.2 milliard et les prévisions annoncent qu’en 2050 nous serons plus de 2.5 milliards au niveau du continent, c’est-à-dire plus de 50% d’évolution. Ainsi, l’impact du changement climatique est majeur sur les ressources naturelles et impacte directement les migrations régulières ou irrégulières. »

A.G.M
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here