Paris, ville de romance, se dote d'une nouvelle image d'homme sale de l'Europe - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Paris, ville de romance, se dote d'une nouvelle image d'homme sale de l'Europe

Partager

Paris, ville de romance, se dote d'une nouvelle image d'homme sale de l'Europe


La capitale française, malgré les efforts déployés pour lutter contre les déchets sauvages, les graffitis et les chiens, est plus que jamais débordée.
Des ordures se sont accumulées devant Les Deux Magots, l'un des célèbres cafés de la rive gauche de Paris. Photographie: Fred Vielcanet / Getty Images

LES citoyens vivant sur le boulevard Saint-Martin, un axe principal est-ouest au nord de la Seine, ont constaté la semaine dernière que les platanes de leur rue avaient été «marqués» de graffitis. Mais ce n'est pas nouveau. Les portes des appartements, les devantures de magasins, les bacs à fleurs, les bancs et les lampadaires sont recouverts d'étiquettes depuis des semaines. Des mois même.

Le long du boulevard qui mène à la célèbre Place de la République - qui avait l'air minable malgré un lifting de 20 millions de livres sterling il y a six ans - des sans-abri somnolés dans les portes ou sur des bancs, un sac de couchage leur étant mis à la tête. Les trottoirs étaient jonchés de scooters et de bicyclettes électriques abandonnés et ponctués de traînées de chiens et de mégots de cigarettes. Un homme qui se dirigeait vers l’ouest a ouvert un nouveau paquet de cigarettes et jeté le papier cellophane et argent sur le sol.

La ville de la lumière et du romantisme est devenue une vieille ville sale, ou comme les habitants l’ont surnommée Paris poubelle .

A l'occasion de la Journée mondiale du nettoyage , les Parisiens ont été invités à ramasser les dégâts causés par leurs visiteurs. «Paris devient vraiment plus sale. C'est sale partout. La ville a besoin d'une politique agressive pour rendre les rues plus propres et plus sûres », a déclaré Matthew Fraser, professeur de communication à l'Université américaine de Paris, qui vit dans la ville depuis près de 30 ans.

«Paris prospère sur son propre chaos moral. Rien n'est organisé, tout est anarchie urbaine. Je ne pense pas que les parisiens s'en rendent compte, car c'est leur énergie chaotique. Mais si vous êtes de l'extérieur ou d'une autre culture, la ville est en désordre. ”

Les parisiens n'aiment rien de mieux que de se plaindre et aujourd'hui, l'état de la ville est la plainte n ° 1. En mars prochain, ils voteront pour un nouveau maire et la propreté (propreté) sera l'une de leurs priorités alors que la ville se prépare pour les Jeux olympiques d'été de 2024.
 La maire de Paris, Anne Hidalgo, au centre, a fait des efforts pour nettoyer l'image de la ville, mais fait toujours l'objet de critiques. Photo: Stéphane de Sakutin / AFP / Getty Images

La maire actuelle, la socialiste Anne Hidalgo, est la préférée des sondages, mais six mois, c'est long en politique. Ses rivaux sont Benjamin Griveaux, l'ancien porte-parole du parti centriste LREM d'Emmanuel Macron et le mathématicien primé Cédric Villani, également député du gouvernement actuel, qui a lancé sa campagne jeudi dernier.

Hidalgo, également présidente du groupe climatique C40 Cities, est populaire auprès de nombreux parisiens - en particulier ceux qui n'ont pas de voiture - pour ses projets ambitieux visant à décourager l'utilisation de véhicules et à lutter contre la pollution en piétonnant de grandes parties de Paris et en creusant des rues pour créer un cycle. voies. Mais même ses fans admettent que les ordures sont un problème croissant.

L’hôtel de ville dépense 550 millions d’euros par an pour éliminer environ 16 tonnes de poussière de chien produite chaque jour par les 200 000 animaux domestiques, 350 tonnes de mégots de cigarettes et 30 000 poubelles vides. Et toujours le pseudo poubelle de Paris colle. En 2016, les voyagistes japonais et Japan Airlines s'inquiétaient tellement de l'inquiétude de leurs compatriotes qu'ils commencèrent à passer le week-end à nettoyer les fameux jardins du Trocadéro des mégots de cigarettes, des canettes de bière et d'autres détritus.

Ruth Grosrichard, professeure de langues et de civilisation arabes, réside juste au nord du boulevard Saint-Martin, dans le 10ème arrondissement, près de la gare du Nord, l'une des gares les plus fréquentées de la ville et abritant le terminus Eurostar.

C'est l'une des zones les plus densément peuplées d'une ville déjà surpeuplée; Avec près de 54 400 habitants au kilomètre carré, Paris est la ville la plus densément peuplée d’Europe. Manchester, dont la taille est comparable, a une moyenne de 12 200 habitants par mile carré. Les problèmes du district du nord sont aggravés par un afflux constant de migrants qui, faute de logements, ont installé des campements dans la région.

Grosrichard, militant de deux groupes d'action communautaire, affirme depuis des années que les autorités ont repoussé les problèmes de la ville - drogue, camps de migrants, sans-abri - des quartiers arrondis aux quartiers plus pauvres du nord-est, créant ainsi un clivage clair entre les deux côtés de la ville. Seine.

Les Français sont habitués à ce que l'Etat prenne soin de tous leurs besoins. Ils se sentent peu obligés de prendre la responsabilité de leurs propres actions

Matthew Fraser



«Je prends un métro du district du nord où je vis jusqu'au district du sud où je travaille et c'est comme deux pays différents», a-t-elle déclaré. «Il y a beaucoup d'indiscipline et d'incivilité et le problème est que la dégradation attire plus de dégradation, la saleté plus de saleté. Nous avons besoin de propositions pour briser le cercle vicieux. "

La ville a mis en place des «brigades d'incivilités», un personnel en uniforme qui a le pouvoir d'amener les gens à laisser des scooters électriques ou des vélos sur les trottoirs (ou à les monter sur des trottoirs), à jeter des détritus et à ne pas nettoyer les dégâts causés par les chiens. Mais un sondage sur le boulevard Saint-Martin n'a révélé aucune observation.

Gosrichard a déclaré: «Je n'ai jamais vu une seule brigade d'incivilités dans notre région. Pas une. Nous continuons à demander à la mairie où ils se trouvent, mais nous n'en avons jamais vu. Ils dépensent des millions pour nettoyer la ville et c'est plus sale que jamais. Nous ne pouvons pas laisser les choses se dérouler comme elles sont, c'est certain. "

Elle a ajouté: "J'ai voyagé dans de nombreuses autres villes d'Europe et ailleurs et Paris est définitivement la plus sale."

Fraser estime que les problèmes découlent plus de la culture que de la propreté, accusant les Parisiens de manquer de "responsabilité personnelle". "Les Français sont habitués à ce que l'Etat réponde à tous leurs besoins, ils se sentent peu obligés de prendre la responsabilité de leurs actes et de leurs conséquences", a-t-il déclaré. «Essayez de ne pas aller chercher votre chien dans un parc à Londres ou à New York, vous allez vous faire gronder par quelqu'un. À Paris, les gens ne bronchent même pas.

A.G.M
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here