Consommation : Les prix des produits alimentaires restent stables - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Consommation : Les prix des produits alimentaires restent stables

Partager

Consommation : Les prix des produits alimentaires restent stables


Les Prix mondiaux des produits alimentaires sont restés stables en septembre, selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture publié ce jeudi.

D’après l’Indice de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao), les prix mondiaux des produits alimentaires sont restés stables au mois de septembre 2019. Dans son rapport publié ce jeudi 03 octobre 2019, cette agence onusienne  montre une hausse des coûts des huiles végétales qui ont augmenté d’1,4% en septembre pour atteindre son plus haut niveau en un peu plus d’un an. 

Cette  hausse, s’explique par la stabilité de la demande en huile de palme en provenance de l’Inde et de la Chine. L’autre explication serait la hausse des cotations de prix pour l’huile de colza, en raison de la demande soutenue de l’industrie du biodiesel en Union européenne. Dans le même temps, les prix des huiles de soja et de tournesol ont également chuté.

Par ailleurs, le prix des céréales est resté globalement stable au cours de ce  mois, tandis que les prix du blé ont augmenté et que ceux du maïs ont baissé. La faiblesse de la demande d’importation et des incertitudes sociopolitique  aux Philippines et au Nigéria selon la Fao, a entraîné une légère chute des  prix mondiaux du riz.

La Fao a légèrement revu à la baisse ses prévisions pour la production mondiale de céréales en 2019 pour lui faire atteindre 2.706 millions de tonnes, soit une  hausse de 2% par rapport à 2018. Cette baisse reflète une réduction des récoltes de blé en Australie en raison du temps sec et de projections revues à la baisse pour la production de riz en Chine, en Inde, aux Philippines et aux Etats-Unis.

Pendant ce temps, la FAO a revu ses estimations à la hausse pour la production de céréales secondaires, en se basant sur des prévisions plus favorables concernant la production d’orge et de maïs au Brésil et aux Etats-Unis.

Plus globalement, la production mondiale de céréales pour cette année est maintenant prévue pour atteindre 2 714 millions de tonnes, soit une  légère baisse par rapport aux estimations du mois dernier mais qui constituerait toujours un niveau record. Les stocks mondiaux de céréales devraient maintenant atteindre 850 millions de tonnes d’ici la fin de la saison 2020, soit en baisse de 2% par rapport à leurs niveaux d’ouverture. Les stocks mondiaux de blé devraient augmenter d’1,6% tandis que ceux de maïs devraient connaître une forte baisse, principalement en raison d’importants prélèvements effectués en Chine, a indiqué la Fao.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here