Un programme pour professionnaliser les coopératives du secteur cacao en Côte d’Ivoire - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Un programme pour professionnaliser les coopératives du secteur cacao en Côte d’Ivoire

Partager

Un programme pour professionnaliser les coopératives du secteur cacao en Côte d’Ivoire


Yamoussoukro - Cargill et la Société Financière Internationale (SFI) ont renouvelé leur partenariat, mercredi, à Yamoussoukro, leur permettant ainsi de lancer de nouvelles initiatives dont la Coop Academy 2.0 visant à renforcer les capacités des coopératives productrices de cacao et de leurs communautés.

Dans le cadre du renouvèlement de ce partenariat, 40 coopératives additionnelles seront intégrées au programme. Ce qui amènera le total à 120 coopératives qui bénéficieront des formations et des outils nécessaires afin d’améliorer leur gestion, d’améliorer les efforts de durabilité, et d’augmenter leur rentabilité.

La Coop Academy de Cargill, créée en 2013, a été la première académie du genre dans le secteur du cacao. Le modèle de l’académie permet aux leaders des coopératives d’acquérir les compétences managériales requises pour améliorer les opérations quotidiennes de leurs organisations, afin d’en faire des entreprises à la fois professionnelles, efficaces et prospères.

En 2014, Cargill s’est engagé dans un partenariat avec la SFI et d’autres entités en vue de renforcer le programme et atteindre ainsi 350 responsables de coopératives. Le Directeur général de Cargill Cocoa & Chocolate en Afrique de l’Ouest, Lionel Soulard, a salué ce modèle au vu de ses avantages pour les producteurs.

« Le modèle coopératif s’est révélé être une approche exceptionnelle pour apporter aux producteurs de cacao et à leurs communautés des avantages durables. En acquérant des compétences précieuses et des outils pour professionnaliser leurs entreprises, nous constatons qu’ils mènent eux-mêmes de manière autonome des projets de durabilité qui laissent un impact, et apportent des changements notables au sein des communautés et du secteur cacao en général».

Le renouvèlement de ce partenariat, soutenu par le Programme Mondial pour l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire (GASFSP), permettra d’introduire un programme Coop Academy 2.0 amélioré. Cent vingts coopératives auront accès à des formations en renforcement des capacités, en gestion et en gouvernance.

Le programme mis à jour comportera des formations qui mettent un accent plus marqué sur la digitalisation et la traçabilité, en tirant profit des leçons apprises lors de la première phase. Les coopératives disposeront ainsi de données et d’outils analytiques plus solides pour les aider à la prise de décisions critiques dans la conduite de leurs affaires.

La Coop Academy 2.0 va également ajouter une composante formation et appui aux groupements de femmes avec pour objectif de coacher 250 femmes leaders. Cette initiative inclura des outils et des ressources pour appuyer 3.000 femmes dans la mise en place d’activités génératrices de revenus, afin d’améliorer la capacité des familles à gagner plus et à contribuer ainsi à rendre leurs communautés économiquement plus viables.

« A travers notre partenariat avec Cargill, la SFI démontre son engagement pour la croissance et la durabilité de l’industrie cacaoyère en Côte d’Ivoire. Ce programme nous permet d’apporter un appui soutenu aux femmes agriculteurs et d’introduire les technologies les plus récentes en matières de services financiers afin de contribuer au maintien de la position de la Côte d’Ivoire en tant que premier producteur mondial de cacao », a déclaré le directeur de la SFI pour l’Afrique de l’ouest et l’Afrique centrale", Aliou Maiga.


A.G.M

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here