ENERGIE: UNE SOCIÉTÉ CANADIENNE VEUT DÉMOCRATISER L’USAGE DE L’HYDROGÈNE DANS L’INDUSTRIE - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

ENERGIE: UNE SOCIÉTÉ CANADIENNE VEUT DÉMOCRATISER L’USAGE DE L’HYDROGÈNE DANS L’INDUSTRIE

Partager

ENERGIE: UNE SOCIÉTÉ CANADIENNE VEUT DÉMOCRATISER L’USAGE DE L’HYDROGÈNE DANS L’INDUSTRIE


Une entreprise canadienne vient de mettre au point un procédé scientifique visant à extraire à grande échelle et à bas coût de l’hydrogène à partir de sables bitumeux et des champs pétrolifères.

Une révolution se prépare dans le secteur de l’énergie. Le journal français Capital révèle en effet, dans l’une de ses publications de ce mardi 20 août, que les scientifiques d'une société canadienne ont mis au point une technique pour extraire à grande échelle et à bas coût de l’hydrogène à partir de sables bitumeux et des champs pétrolifères. 

Le procédé a d’ailleurs été récemment présenté à Barcelone. «Cet hydrogène peut être utilisé pour des véhicules fonctionnant à l'hydrogène», assure la société canadienne Proton Technologies, à l'occasion de la conférence Goldschmidt qui réunit 4.000 scientifiques à Barcelone.

Rappelons qu’en juin dernier, l'Agence internationale de l'énergie (AIE) attirait déjà l’attention sur l'hydrogène, estimant qu’il peut jouer un rôle clé dans la transition énergétique, à condition d'augmenter les usages et réduire ses coûts de production. Pour Proton Technologies, le développement de ce procédé constitue une avancée importante. «Les champs pétrolifères, même ceux n'étant plus exploités, contiennent toujours des quantités significatives de pétrole. 

Les chercheurs ont trouvé qu'injecter de l'oxygène dans ces champs augmente la température et libère l'hydrogène, qui peut être séparé d'autres gaz à travers des filtres spécifiques. L'hydrogène ne préexiste pas dans les réservoirs, mais injecter de l'oxygène permet à la réaction chimique qui aboutit à la formation d'hydrogène d'avoir lieu», détaille son PDG, Grant Strem.

Selon Capital, si cette technologie parvient à être mise en place à une échelle industrielle, elle permettra d’extraire d'importantes quantités d'hydrogène en laissant le carbone sous terre. Capital.fr rappelle qu’actuellement, l'hydrogène est presque intégralement produit à partir de gaz et de charbon, et que cela entraîne l'émission de 830 millions de tonnes de CO2 par an, soit l'équivalent des émissions cumulées du Royaume-Uni et de l'Indonésie.

A.G.M
Source : le360.ma

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here