Indonésie: des inondations font des dizaines de morts en Papouasie - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Indonésie: des inondations font des dizaines de morts en Papouasie

Partager

Par 
media

Des rescapés des inondations à Sentani, dans la province de Papouasie, en Indonésie, le 17 mars 2019.Antara Foto/Gusti Tanati/ via REUTERS

                                                          INTEMPÉRIES

Plus de 60 personnes ont perdu la vie et des dizaines d'autres ont été blessées samedi 16 mars dans des inondations et glissements de terrain provoqués par des pluies torrentielles, dans la province indonésienne de Papouasie.








A la suite de fortes averses, des crues subites et puissantes ont tout emporté sur leur passage, laissant derrière elles des images de désolation, composées notamment d’arbres déracinés et de branches arrachées, qui gisent au sol, rapporte notre correspondant à Jakarta, Joël Bronner.
Les flots ont particulièrement frappé la localité de Sentani, à 20 kilomètres à l’ouest de Jayapura, la capitale de la province indonésienne de Papouasie. Certaines vidéos prises du ciel montrent des habitations toujours baignant dans des eaux boueuses.
Si le bilan humain n’a cessé d’augmenter ces dernières heures, c’est que les secours progressent relativement lentement, dans des zones rendues difficiles d’accès par la montée des eaux,
« Le nombre de victimes et l'incidence de la catastrophe vont probablement augmenter puisque les équipes de secours s'efforcent encore d'accéder à d'autres zones touchées », a indiqué le porte-parole de l'agence de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho, précisant qu'un glissement de terrain en amont de la zone « semble être à l'origine des inondations ».
Plusieurs dizaines de maisons ont été endommagées. Et si le niveau de l'eau commence à décroître, les évacuations continuent. « Les équipes de secours procèdent à des évacuations mais elles n'ont pas atteint toutes les zones touchées à cause d'arbres tombés, de roches et de boue » qui bloquent les voies de communication, a détaillé Sutopo Purwo Nugroho.
Les secours évacuent par hélicoptère des habitants touchés par les intempéries, à Sentani.Antara Foto/Gusti Tanati/ via REUTERS
Des images vidéo de la zone montraient des sauveteurs en train d'alimenter en oxygène une victime bloquée par un arbre tombé sur elle. Des arbres déracinés et quantité de débris jonchent les routes, tandis qu'à l'aéroport de Jayapura un petit avion apparaît endommagé par les inondations. L'aéroport de la capitale régionale reste ouvert, a précisé cependant le ministère des Transports.
Les inondations sont fréquentes pendant la saison des pluies en Indonésie, d'octobre à avril. En janvier, au moins 70 personnes avaient trouvé la mort dans des inondations et glissements de terrain dans le sud de l'île de Célèbes.
La Papouasie, terreau d'une rébellion séparatiste
La Papouasie - l’une des provinces les plus pauvres de l’archipel indonésien - est par ailleurs depuis des années le terreau d’une rébellion séparatiste. Les indépendantistes reprochent notamment à Jakarta de tirer profit des ressources minières de la région, sans en faire suffisamment bénéficier la population locale.
Dossier politiquement sensible, l’accès à la province de Papouasie est limité pour les journalistes étrangers, qui ne peuvent pas y pénétrer librement.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here