La télévision classique se perd peu à peu ... - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

La télévision classique se perd peu à peu ...

Partager

La télévision classique se perd peu à peu ...




AGM/      Et si c’était la fin de la télévision ? quelle place occupe la télévision dans les ménages à ce jour ? Les médias traditionnels n’ont jamais été aussi menacés qu’aujourd’hui par les comportements des consommateurs. Les chaînes de télévision sont certainement celles qui souffrent le plus ; elles sont très rarement suivies par les téléspectateurs et doivent s’adapter rapidement aux moins de 30 ans. Un fait qui présage un déclin de la télévision classique.


Arrivée en mars 1925, par l'écossais John Logie Baird, la télévision a fait un plein succès, qui a permis une révolution dans le monde de l’image. Ainsi, allant de LCD, LED, Plasma, à OLED les images ont brutalement changé et la satisfaction était du coté de la clientèle. Malgré cette innovation, la TV se perd peu à peu.


@Pixabay
Entre tablette, ordinateur, smartphone… la télévision perd sa place de meilleur diffuseur d’image. En effet, des études récentes montrent que les téléspectateurs âgés de 14 à 25 ans préfèrent regarder les informations et autres programmes télévisés sur un ordinateur plutôt que sur un poste de télévision classique.




Oubliant la place majeure de l’écran plat dans le salon, car, la tendance est aux ordinateurs, tablettes et smartphones. Comme pour les téléphones fixes et les téléphones cellulaires, il se pourrait bien que nous évoluions vers une société où les appareils mobiles remplacent les téléviseurs fixes pour plus de polyvalence.


La télévision bouleversée par « la vidéo à la demande »  

Le déclin du poste de télévision classique est déjà amorcé. Comme dans de nombreux autres secteurs d’activité, la génération Y bouleverse les usages et force les entreprises à changer leur manière de travailler.


Pour Into The Minds, l’époque du « broadcasting » est derrière nous. Regardons ce terme de plus près : « broadcasting » et en particulier son étymologie : « broad » + « casting ». Ce terme signifie « diffusion large ». En clair, dans le schéma encore dominant du « broadcasting », tout le monde regarde la même chose au même moment. Vous n’avez d’autre choix que celui de zapper. Le streaming a rebattu les cartes et les générations Y et Z ont adopté le streaming pour être plus libre de personnaliser ce qu’ils regardent. Croyez-le ou non, cette tendance est également massivement adoptée par les générations plus âgées et s’inverse seulement pour les personnes agrées de 50 ans et plus.  Ces dernières préfèrent encore regarder la télévision classique.  


Avec les médias sociaux comme source d’information, la génération actuelle regarde moins la télévision que ses aînés. Par conséquent, elle doit chercher ailleurs ses sources d’information. Alors que la télévision demeure une source d’information pour 28%, Facebook et Twitter arrivent désormais en deuxième place avec 26%. Et les journaux en dernière position avec 7%. Précisons tout de même que toutes les informations mentionnées sur les réseaux sociaux ne sont toujours pas vraies. Voici dont là comment le domaine de l’information se brouille dans un système lier à la « Nouvelle technologie ». 


                                                  

KENGUE Cindy

Journaliste Stagiaire/AGM

 

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here