RWANDA : 28 M€ pour la restauration des forêts dégradées d’Amayaga - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

RWANDA : 28 M€ pour la restauration des forêts dégradées d’Amayaga

Partager

RWANDA : 28 M€ pour la restauration des forêts dégradées d’Amayaga



Le gouvernement du Rwanda vient de prendre de nouveaux engagements pour lutter contre le changement climatique. C’est ainsi qu’il a lancé le 23 octobre 2020 le projet de restauration des forêts dégradées de la région d’Amayaga, dans la province du Sud. Baptisée «Green Amayaga», linitiative de près de 28 millions d’euros (31,9 milliards de francs rwandais) vise entre autres la plantation de milliers d’arbres au cours des six prochaines années.


C’est une initiative qui devrait redonner aux forêts d’Amayaga ses couleurs verdoyantes d’antan. Le projet baptisé «Green Amayaga», a été lancé récemment par le gouvernement du Rwanda. Il vise la restauration des forêts dégradées (naturelles et plantées) de la région dAmayaga, dans la province du sud du Rwanda au cours des six prochaines années. Le projet «Green Amayaga» devrait également permettre au Rwanda d’éviter 4,7 millions de tonnes d’émissions de gaz à effet de serre au cours des cinq prochaines années. Une projection qui pourrait atteindre 13 millions de tonnes dans les 20 prochaines années, selon le gouvernement rwandais.

Des milliers d’arbres plantés

Pour relever ce double défi, l’Autorité rwandaise de gestion de l’environnement (Rema) plantera des milliers d’arbres à Amayaga pour promouvoir la biodiversité, favoriser les services écosystémiques, augmenter la productivité agricole et ainsi réduire la vulnérabilité d’au moins 1,3 million de personnes dans quatre districts (Gisagara, Nyanza, Kamonyi et Ruhango) et des écosystèmes aux effets néfastes du changement climatique. La Rema prévoit de planter au moins 1,4 million d’arbres pendant la prochaine saison forestière. L’entreprise publique travaillera en partenariat avec l’Autorité forestière du Rwanda (RFA) et les districts de Kamonyi, Ruhango, Nyanza et Gisagara.


Le gouvernement du Rwanda s’est également donné pour objectif de restaurer près de 280000 hectares de terres agricoles et dagroforesterie afin daccroître la productivité dans la région. Lenjeu de réduire limpact de la sécheresse dans la région. Les petits et les grands bassins versants seront aussi réhabilités. Ce qui devrait améliorer l’approvisionnement en eau à Amayaga.

Un projet soutenu par le FEM et le Pnud

Toujours dans le cadre du projet «Green Amayaga», près de 150000 emplois verts seront créés et quelque 67500 ménages recevront des cuisinières modernes et du bétail pour améliorer la sécurité alimentaire et augmenter les revenus. La mise en œuvre complète du projet de restauration des forêts d’Amayaga nécessitera un investissement d’environ 28 millions d’euros (31,9 milliards de francs rwandais). Le ministère rwandais de l’Environnement allouera 77 % du financement. Les 23 % restants proviendront du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) dans le cadre d’accords de subventions.


La restauration des forêts d’Amayaga s’inscrit dans le plan d’action climatique de près de 9,31 milliards d’euros dévoilé récemment par le gouvernement rwandais en vue d’améliorer la couverture forestière de ce pays d’Afrique de l’Est. Selon la Rwanda Water And Forestry Authority (RWFA), la couverture forestière actuelle du Rwanda est de 704997 hectares (29,8 %), dont 17,9 % de plantations forestières  et 11,9 % de forêts naturelles.

 

 AGM

Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here