POLLUTION PLASTIQUE : UN ENJEU ENVIRONNEMENTAL PRÉOCCUPANT AUX YEUX DE GIGA INITIATIVES - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

POLLUTION PLASTIQUE : UN ENJEU ENVIRONNEMENTAL PRÉOCCUPANT AUX YEUX DE GIGA INITIATIVES

Partager

POLLUTION PLASTIQUE : UN ENJEU ENVIRONNEMENTAL PRÉOCCUPANT AUX YEUX DE GIGA INITIATIVES



AGM- La pollution plastique est engendrée par l'accumulation de déchets en matière plastique dans l'environnement. Ce phénomène qui ne cesse d’agresser la nature et ses habitants, touche plusieurs pays dans le monde.


Le Sénégal, touché aussi par cette problématique a réuni ses efforts à travers une loi sur le plastique votée le 08 janvier 2020 et mise en vigueur le 20 avril de la même date. Les entreprises locales et la société civile font aussi leur possible pour essayer de régler cette situation de pollution extrême.


Pour sa troisième émission en ligne : cœur vert, Giga Initiatives a donné la parole à deux expertes en recyclage notamment Mme Pod Estelle Ndour, ingénieur en procédés industriels à l’UCG de Dakar et Amy Mbengue, fondatrice d’ECOBAG RECYCLING. Elles ont apportés des éléments de réponses allant dans le sens de contribuer à réduire les impacts de la pollution plastique sur les écosystèmes au Sénégal.


Le plastique, considéré comme un matériau un peu complexe est produit à partir du pétrole. Selon Amy Mbengue, quand on parle de plastique de manière général, les gens pensent automatiquement au plastique souple c’est-à-dire les sachets, mais il existe un autre type de plastique qui est constitué de plastique dur. Retenons qu’il existe un grand nombre de plastiques aux propriétés différentes, on les classe en trois grandes catégories: les thermoplastiques, les thermodurcissables et les élastomères.


Depuis les années 1950 à nos jours, 9,2 milliards de tonnes de plastiques ont été produites dans le monde, soit plus d’une tonne par habitant. Selon l’organisation Plastics Europe, la production mondiale de plastique s’élevait  à 1,5 million de tonnes métrique en 1950, avant d’atteindre le seuil des 50 millions en 1976 puis celui des 100 millions en 1989. En 2018, environ 360 millions de tonnes métriques de plastique ont été produit, soit une hausse de 3% chaque année. Mme Pod Estelle Ndour de préciser qu’ici au Sénégal, le plastique représente 9% dans les déchets, et sur  les 200 000 tonnes produits chaque année, la moitié provient de Dakar.


La pollution plastique est devenue l’une des plus grande menace de la planète. L’arrivée de l’épidémie à coronavirus a encore conduit à une augmentation de l’utilisation quotidienne des produits en matière plastique c’est-à-dire les masques à usage unique et ceux malgré la loi en vigueur et malgré la mobilisation des différents acteurs de la société civile.

Il reste encore du chemin à faire jusqu'à une réduction considérable des impacts environnementaux engendrés par la pollution des déchets plastique.


 

Vous pouvez regarder l'émission en entier ici


Par Amélia DACOSTA

AGM

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here