Sept nouvelles espèces d'araignées paons identifiées en Australie - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Sept nouvelles espèces d'araignées paons identifiées en Australie

Partager

Sept nouvelles espèces d'araignées paons identifiées en Australie


Une étude menée par un arachnologue en Australie a permis l'identification de sept nouvelles espèces d'araignées paons. Comme leurs congénères du genre Maratus, elles arborent sur leur abdomen des formes et des couleurs riches et variées.

Quiconque déteste les araignées n'a probablement jamais entendu parler des araignées paons. En plus d'être minuscules - elles mesurent environ 5 millimètres de long - et inoffensives, les Maratus présentent des caractéristiques qui les rendent aussi fascinantes qu'irrésistibles. Et il suffit de les regarder de plus près pour s'en rendre compte.

Ces araignées ont la particularité d'arborer un abdomen richement décoré dont les formes et les couleurs varient d'une espèce à l'autre. Mais elles sont aussi connues pour réaliser une parade nuptiale des plus cocasses : pour séduire leur partenaire, les mâles se lancent, pattes en l'air, dans une danse rythmée et effrénée qui vaut le coup d’œil. Des talents qui ont d'ailleurs fait le tour du web.

Si l'on connait déjà plusieurs dizaines d'espèces de Maratus, la liste vient encore de s'allonger. Une étude publiée par la revue Zootaxa annonce l'identification de sept nouvelles araignées paons, amenant le nombre total d'espèces décrites à 85. A l'origine de cette trouvaille : Joseph Schubert, un jeune entomologiste passionné de ces petits arachnides travaillant au Museums Victoria en Australie.

Sept nouvelles espèces richement décorées

A tout juste 22 ans, ce n'est pas la première fois que Joseph Schubert révèle l'existence d'araignées paons inconnues. L'an passé, il avait déjà décrit cinq nouvelles espèces. Il est par ailleurs régulièrement sollicité pour identifier des spécimens observés à travers l'Australie, région dont la quasi totalité des espèces sont endémiques.

Récemment, le spécialiste s'est toutefois lancé dans une vaste étude de terrain qui l'a conduit jusqu'en Australie occidentale. Ce sont ces recherches qui ont permis l'identification des sept nouvelles araignées nommées Maratus azureusMaratus constellatusMaratus laurenaeMaratus noggerupMaratus suae, Maratus volpei et Maratus inaquosus.
Six des sept nouvelles espèces d'araignées paons identifiées : (de gauche à droite et de haut en bas) Maratus azureus, Maratus constellatus, Maratus inaquosus, Maratus suae, Maratus laurenae et Maratus volpei. © Joseph Schubert
Pour les nommer, Joseph Schubert s'est inspiré de leurs couleurs, de la zone où elles ont été trouvées ou des personnes qui les avaient découvertes. "Certaines des espèces de cette étude ont été identifiées par des scientifiques citoyens qui ont documenté les lieux et m'ont envoyé les images. Leur aide est tellement importante dans ce genre de recherches", a souligné l'entomologiste dans un communiqué.

Comme les autres espèces précédemment décrites, ces nouvelles Maratus arborent toutes des couleurs vives et des motifs variés sur leur abdomen. Mais le spécialiste a avoué avoir eu un coup de cœur pour l'une d'entre elles, Maratus constellatus, repérée à Kalbarri en Australie occidentale, à plus de sept heures de route de Perth.

"Je dois dire que c'est ma préférée et de loin", a-t-il confié. "C'est une espèce tellement jolie, son motif me rappelle La Nuit étoilée de Van Gogh (d'où son nom, ndlr). En plus, j'ai dû voyager très, très loin pour la trouver !". L'abdomen de l'arachnide d'un bleu profond est en effet constellé de minuscules points plus clairs et de disques orangés, rappelant un ciel constellé d'étoiles.

D'autres découvertes à venir ?

La récente popularité des araignées paons a permis de les placer sous le feu des projecteurs et par là même d'identifier des espèces passées jusqu'ici inaperçues. Nous sommes toutefois loin de toutes les connaitre et de tout savoir à leur sujet, d'après Joseph Schubert que pense que de nombreuses découvertes sont encore à venir.

"Je ne pense pas que nous soyons près d'avoir terminé, au vu du nombre d'espèces qui ont récemment été découvertes et du nombre de sites qui restent à explorer - je suis toujours en recherche active de nouvelles espèces d'araignées paons !", a conclu le passionné.

AGM
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here