La formation de talents devient la principale aide chinoise à l'Afrique - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

La formation de talents devient la principale aide chinoise à l'Afrique

Partager

La formation de talents devient la principale aide chinoise à l'Afrique


Ces dernières années, les principales aides offertes par la Chine à l'Afrique sont passées de prêts économiques à d'autres méthodes, notamment la formation de talents.

Le mois dernier, le premier Forum de coopération agricole sino-africaine, organisé sur le thème "Créer un développement agricole durable et construire une nouvelle coopération agricole sino-africaine plus étroite", s'est tenu à Sanya, dans la province chinoise de Hainan. Le forum visait à mettre en oeuvre les mesures décidées lors du sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine, dans le but d'améliorer le niveau de la coopération agricole sino-africaine et de favoriser la construction d'une communauté de destin pour la Chine et l'Afrique.

La Chine s'est engagée à cette occasion à former 10.000 talents africains dans les domaines de l'agriculture et de l'aquaculture au cours des trois prochaines années, afin de soutenir le développement africain et d'élargir la coopération sur les projets d'aquaculture.
En raison des conflits armés et du retard de développement, les jeunes Africains sont confrontés à des défis tels que la pauvreté et le chômage. Pour promouvoir la paix, la sécurité et le développement en Afrique, soutenir et aider la croissance des jeunes Africains est nécessaire.

La Chine met en place des centres sino-africains de coopération pour l'innovation afin de promouvoir l'innovation et la coopération. La Chine a lancé le projet Touyan, s'engageant à former 1.000 talents d'élite en Afrique, à fournir 50.000 bourses gouvernementales et à allouer 50.000 places de formation. La Chine invitera 2.000 jeunes Africains à venir en Chine pour des projets d'échange et formera de jeunes talents dans la recherche scientifique agricole afin de soutenir le développement africain.

La Chine a également décidé de travailler de concert avec l'Afrique pour mettre en place dix ateliers de formation Luban sur le continent, en vue de proposer des formations professionnelles aux jeunes Africains. Le premier atelier de ce type a ouvert à Djibouti.
Pour promouvoir la paix, la sécurité et le développement en Afrique, il est nécessaire de soutenir et de prendre soin de la jeunesse africaine, a déclaré Zhang Jun, représentant permanent de la Chine auprès de l'ONU.

L'Afrique possède la population la plus jeune au monde, et les jeunes Africains participent activement à la construction de leurs pays et à la renaissance du continent, a-t-il souligné.

A.G.M
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here