TOLBI : Une technologie au secours des producteurs agricoles - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

TOLBI : Une technologie au secours des producteurs agricoles

Partager

TOLBI : Une technologie au secours des producteurs agricoles


Aujourd'hui les agriculteurs perdent 50 à 80 % de leur eau d'irrigation par manque de maitrise des besoins en eau des plantes. Face aux contraintes climatiques mais aussi techniques auxquelles sont confrontés les producteurs locaux et qui sont à l’origine de la faiblesse des rendements, des élèves-ingénieurs ont misent en place un dispositif (technologie) nommé « Tolbi » qui facilite l’irrigation tout en garantissant une agriculture intelligente durable et efficace.

« Tolbi » : facilitateur de l’irrigation des champs

Les agriculteurs se sont confrontés à de nombreuses difficultés dont celle de la maitrise de l’eau. Fort de ce constat, des étudiants de l’Ecole Supérieure Polytechnique ont développés une technologie nommée « Tolbi » qui est destinée à faciliter l’irrigation des champs et à améliorer les rendements agricole. Cette dernière est une technologie du domaine des objets connectés qui va certainement faire le bonheur des acteurs de la filière agricole.
Les étudiants à l’origine de cette technologie, proposent deux types de solution à savoir : « Tolbi Woma » pour les agriculteurs et « Tolbi Pro » pour les ONG, les Industriels et les structures de recherche et qui à ce jour représente 13 % de leur chiffre d’affaires.

Fonctionnement

L’objet connecté Tolbi calcule sur un champ en temps réel les besoins en eau exacts. Ce qui permet de pallier au lessivage des sols, au surplus d’eau et aux dépenses onéreuses liées à ces pertes. Tolbi est destiné à faciliter l’irrigation et d’améliorer leurs rendements des agriculteurs en plus d’avoir réduit en amont les apports en eau et carburant donc une réduction des coûts de production.

Mode d’utilisation

Lors des apports en eau, l’agriculteur utilise des appels vocaux avec son portable pour interagir avec le dispositif qui lui informe en langue locale sur les besoins en eau de son champ en temps réels avec les données récupérées. Il suffira que l’agriculteur compose le numéro du dispositif et une voix lui demande en wolof en ces termes : “si vous voulez connaître la quantité d’eau que votre champ a besoin actuellement, appuyez sur la touche 1, pour l’engrais appuyez sur la touche 2’’. Ainsi, en appuyant sur la touche indiquée, le dispositif, via ses capteurs et grâce à la technologie SIMKA, enclenche automatiquement le processus de recueil de données relatives à la requête indiquée et en quelques secondes il fournit au producteur les infos demandées.
Test du dispositif sur le terrain

Avantages

L’un de ses principaux atouts est qu’il est facile à utiliser et ce d’autant plus qu’il est destiné à une population dont la plupart n’est pas instruite. Son utilisateur a juste besoin d’un simple téléphone équipé d’une carte SIM. Il peut piloter à distance le dispositif et recueillir des infos qu’il souhaite avoir.  Leurs premiers tests ont étés réalisés à Notto Gouye Diama dans la région de Thiès et ont permis une réduction de 60% d’eau.

Par Adame NDAO
Ingénieure en Agroforesterie, Ecologie, Adaptation

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here