Un nouveau rapport de l'ONU indique que la crise climatique est à l'origine de l'augmentation du nombre de personnes souffrant de la faim - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Un nouveau rapport de l'ONU indique que la crise climatique est à l'origine de l'augmentation du nombre de personnes souffrant de la faim

Partager

Un nouveau rapport de l'ONU indique que la crise climatique est à l'origine de l'augmentation du nombre de personnes souffrant de la faim

Le nombre de personnes souffrant de la faim dans le monde est en augmentation: plus de 820 millions de personnes n'ont pas assez à manger, selon un nouveau rapport de l'ONU intitulé Situation de la sécurité alimentaire et de la nutrition . Le rapport montre que le changement climatique est l’un des principaux facteurs de l’insécurité alimentaire, aux côtés des conflits et des inégalités économiques.

Le rapport indique que, depuis des décennies, le nombre de personnes souffrant de la faim a diminué, mais cette tendance s’est inversée au cours des trois dernières années: environ une personne sur neuf dans le monde est maintenant sous-alimentée Dans le même temps, aucune région n’est à l’abri de l’épidémie de surpoids et d’obésité. Ces dernières statistiques montrent qu’il est de plus en plus difficile d’atteindre l’objectif de la faim totale d’ici 2030:



Le rapport de cette année, qui a été lancé à New York lors du Forum politique de haut niveau ( HLPF ) - la principale plate-forme des Nations Unies chargée du suivi des actions des États en faveur des objectifs de développement durable ( ODD ) - jette un regard plus large sur l'impact de l’insécurité alimentaire et introduit, pour la première fois, un nouvel indicateur: le manque d’accès à «des aliments nutritifs et en quantité suffisante». Cela touche environ 1,3 milliard de personnes.

"Nos actions pour faire face à ces tendances inquiétantes devront être plus audacieuses, non seulement à l'échelle, mais aussi en termes de collaboration multisectorielle", ont déclaré les chefs de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture ( FAO ), le Fonds international de développement agricole ( FIDA ), Le Fonds des Nations Unies pour l'enfance ( UNICEF ), le Programme alimentaire mondial ( PAM ) et l'Organisation mondiale de la santé ( OMS ) ont exhorté dans leur préface commune au rapport.

Le rapport indique qu'éliminer la faim et toutes les formes de malnutrition d'ici 2030 est un défi immense, avec un réel engagement politique, des actions plus audacieuses et des investissements judicieux, il est toujours possible d'atteindre l'objectif zéro faim.

Atteindre le zéro faim grâce à l'action climatique

Les changements climatiques ayant un impact majeur sur la sécurité alimentaire, le Sommet sur l'action pour le climat organisé par le Secrétaire général des Nations Unies le 23 septembre à New York constituera une plate-forme importante pour aborder ces deux questions interdépendantes. Ils figureront également parmi les priorités du sommet des ODD à New York les 24 et 25 septembre.

Alors que la crise climatique menaçait de renforcer le problème de la sécurité alimentaire, Zitouni Ould-Dada de la FAO a récemment souligné les synergies entre les deux et a souligné la nécessité d'une utilisation plus efficace des ressources et de la nourriture:

Par A.G.M
Source: unfccc.int

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here