Somalie: le Groupe de la Banque africaine de développement approuve 28,86 millions de dollars pour l'eau et l'assainissement et les infrastructures routières - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Somalie: le Groupe de la Banque africaine de développement approuve 28,86 millions de dollars pour l'eau et l'assainissement et les infrastructures routières

Partager

Somalie: le Groupe de la Banque africaine de développement approuve 28,86 millions de dollars pour l'eau et l'assainissement et les infrastructures routières

Le 19 juillet 2019, le Conseil d’administration du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé des subventions d’un montant de 28,86 millions de dollars pour l’approvisionnement en eau et l’assainissement, ainsi que des projets routiers destinés à améliorer les moyens de subsistance en Somalie et à renforcer la résilience des pays de l’Afrique de l’Est.

Les subventions, composées de 11,99 millions de dollars provenant de la Transition States Facility (TSF) de la Banque pour un projet d'approvisionnement en eau et d'assainissement en milieu urbain dans les villes de Kismayo et de Baidoa, et de 16,86 millions de dollars pour la réhabilitation de routes, soulignent les efforts soutenus du Groupe de la Banque, en particulier du Fonds Africain de développement (FAD), pour lutter contre la fragilité de la Corne de l’Afrique.

Sur la somme totale de 28,86 millions de dollars, la coopération italienne a versé 5,22 millions de dollars par l’intermédiaire du TSF, répartis en 1,57 million de dollars pour le projet eau et assainissement et 3,66 millions de dollars pour le projet de routes.

Le projet d’alimentation en eau et d’assainissement de Kismayo-Baidoa renforcera l’accès à l’eau potable, l’amélioration de l’assainissement et le renforcement des capacités de services de distribution connexes dans les États de Jubbaland et du Sud-Ouest de la Somalie. Le projet d'infrastructure routière devrait améliorer la connectivité grâce à la réhabilitation de quelque 247 km de routes, en plus de la construction d'une nouvelle route de desserte de 100 km.

La Commission européenne accorde également une subvention de 47,11 millions de dollars au projet d’infrastructure routière, ce qui donne un total de 63,97 millions de dollars qui seront investis dans le cadre de ce programme.

Akinwumi Adesina, président du Groupe de la Banque, estime que ces subventions contribueraient à améliorer la qualité de vie, l'inclusion et la résilience des communautés, en particulier à Kismayo et Baidoa, où environ 65% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté et 70% est âgée de moins de 30 ans. et au chômage.

«… Nous devrions examiner de manière plus globale la question de la fragilité et des États en transition. Nous devons prendre beaucoup plus d'engagement. Nous devons travailler énergiquement pour aider ces pays », a déclaré Adesina aux membres du conseil d'administration lors du processus d'approbation.

Il a salué le rôle joué par la Banque africaine de développement, par le biais de l’utilisation des ressources du FAD, dans des environnements fragiles, soulignant que cela témoignait de la détermination de la Banque à influer sur les moyens de subsistance conformément aux cinq grandes priorités de la Banque. "Il est important que nous fassions ce que nous faisons pour renforcer leur résilience", a-t-il ajouté.

Les niveaux de pauvreté en Somalie sont extrêmement élevés, environ 50% de la population vivant en dessous du seuil de pauvreté. Il est aggravé par l'insécurité généralisée et les catastrophes naturelles, telles que les inondations et les sécheresses.

Au fil des ans, le Groupe de la Banque a joué un rôle clé dans l'appui au développement des infrastructures et dans la promotion de l'intégration régionale dans la Corne de l'Afrique et dans ses pays membres régionaux. Elle a actuellement 12 projets en cours en Somalie, représentant un engagement total de 109,13 millions de dollars dans les secteurs de l’agriculture, de l’eau et de l’assainissement, ainsi que dans les secteurs social et social.

Nnenna Nwabufo, Directrice générale régionale adjointe de la Banque pour l'Afrique de l'Est, a déclaré que le projet d'approvisionnement en eau et d'assainissement propulserait la Somalie vers des objectifs de développement durable concernant l'accès universel à l'eau et à l'assainissement. Il profitera à environ 200 000 citadins et périurbains vivant à Kismayo et à Baidoa, qui connaissent un afflux important de personnes déplacées, ce qui entraîne un taux de chômage élevé chez les jeunes et une fragilité accrue.

Malgré des décennies de guerre et de conflits qui ont affecté son économie, le pays a pris des mesures décisives pour se reconstruire. "La Somalie montre des signes prometteurs d'une stabilisation accrue à travers la formation d'institutions publiques reconnues, favorisant ainsi une approche de la transition de la fragilité détenue par le pays et dirigée par celui-ci", a-t-elle déclaré.


Par A.G.M
Source: BAD

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here