Changement climatique : Un label vert pour l’huile d’olive - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Changement climatique : Un label vert pour l’huile d’olive

Partager

Changement climatique : Un label vert pour l’huile d’olive

Membre du Fonds vert pour le climat, la Tunisie a proposé la création d’un label vert pour l’huile d’olive. Les oliveraies ont un double rôle, à savoir la production de l’huile d’olive et l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre

En marge du 25e du congrès des Nations unies sur le changement climatique, M. Samir Taieb, ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche, et M. Mokhtar Hammami, ministre des Collectivités locales et de l’Environnement, se sont réunis avec  Yannick Glemarec, directeur exécutif du secrétariat du Fonds vert pour le climat, qui a souligné l’importance de la coopération avec l’Etat tunisien. A cette occasion, les projets en cours de préparation et financés par ledit Fonds ont été présentés.

De son côté, la délégation tunisienne a appelé les responsables du Fonds vert pour le climat à organiser une manifestation au cours de 2020 sur le changement climatique regroupant les parties intervenantes ainsi que les pays adhérents au Fonds. Il a précisé que l’objectif de cette manifestation est de présenter un plan stratégique du Fonds vert et un guide de réalisation des projets proposés afin qu’ils soient financés par cette structure.

Pour un label vert

Par ailleurs, M. Samir Taieb et M. Mokhtar Hammami, ainsi que la délégation qui les accompagne, se sont réunis, le jeudi 12 décembre 2019, au siège du Conseil international oléicole avec M. Abdellatif Ghédira, directeur exécutif dudit Conseil. Au début de la séance de travail, le directeur exécutif du Conseil international oléicole a présenté des données sur l’huile d’olive dans le monde. Il s’est félicité des efforts déployés par la Tunisie pour promouvoir la qualité de l’huile d’olive, félicitant, au passage, la société qui a obtenu la médaille « Extra Gold » lors de la 11ème session du concours international « Biol Novello » qui a eu lieu en Italie.

Ensuite, un deuxième rapport sur la plantation des oliviers pour faire face au changement climatique et à l’atténuation des émissions de carbone a été présenté. La délégation tunisienne a suggéré le lancement d’un label de qualité verte internationale réservé à l’huile d’olive. Ce label portera un indicateur spécifiant l’atténuation aux émissions du CO2.

Il a été convenu de présenter cette initiative aux Etats membres au cours de la prochaine réunion du Conseil oléicole international outre les résultats et recommandations de l’étude élaborée par la Tunisie sur « l’écosystème oléicole dans l’atténuation des émissions du CO2 ». Il a été convenu aussi d’appuyer les efforts de la Tunisie par le Conseil international oléicole notamment dans la transformation et la valorisation de la margine et sa réutilisation dans la production de l’énergie.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here