Adaptation aux changements climatiques : le Congo obtient cinq milliards francs CFA pour accompagner les communautés vulnérables - Africa Green Magazine

Post Top Ad

Responsive Ads Here

Adaptation aux changements climatiques : le Congo obtient cinq milliards francs CFA pour accompagner les communautés vulnérables

Partager

Adaptation aux changements climatiques : le Congo obtient cinq milliards francs CFA pour accompagner les communautés vulnérables


L'annonce du financement a été faite, le 31 octobre à Brazzaville, par la ministre du Tourisme et de l’environnement, Arlette Soudan-Nonault, et le représentant du Programme alimentaire mondial, Jean-Martin Bauer.

Initié en avril 2018, le projet « Renforcement des capacités d’adaptation aux changements climatiques des communautés vulnérables vivant dans le bassin du fleuve Congo » a reçu la réponse définitive, le 11 octobre dernier, du Fonds d’adaptation aux changements climatiques.  
Le projet soutiendra l’accompagnement de la population autochtone et des petits exploitants agricoles pour faire face aux changements climatiques dans les départements de la Bouenza, la Likouala et la Sangha. Il s’exécutera dans la période allant de 2020 à 2024. Environ cent soixante-dix-neuf mille personnes basées dans cent vingt-quatre villages en bénéficieront.

Selon les experts du climat, il est probable que le réchauffement au Congo vers la fin du XXIe siècle soit de l’ordre de +1,5-3 degré Celsius pour les scénarios optimistes et de +3,5-6 degrés Celsius pour les scénarios pessimistes. Au regard de ces indices inquiétants, le projet vise à améliorer les conditions d’adaptation, la sécurité alimentaire et la résilience aux changements climatiques des communautés vulnérables.
«C’est une grande satisfaction de constater que ce long processus a enfin abouti à l’obtention de ce financement, indispensable pour soulager et accompagner les plus vulnérables », a déclaré la ministre Arlette Soudan-Nonault. Le Congo est le quarante-cinquième pays au monde le plus vulnérable et le dix-neuvième le moins prêt en termes de préparation à l’urgence d’adaptation aux changements climatiques.

Le Fonds d’adaptation a été créé lors de la COP 7 en 2001 et établi dans le cadre de la Convention cadre des Nations unies sur le changement climatique. Il est financé par les crédits carbone (reçoit 2% des transactions), les gouvernements et le secteur privé pour aider les pays du sud à développer des stratégies d’adaptation aux changements climatiques et à réduire la vulnérabilité de la population. Ce fonds a accrédité le Programme alimentaire mondial en 2010 en tant qu’entité multilatérale d’implémentation.


A.G.M
Source

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Post Bottom Ad

Responsive Ads Here